Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Un géant de l’architecture s’éteint à 78 ans

L’architecte montréalais Dan S. Hanganu est décédé le 5 octobre dernier. Il était né à Iaşi, en Roumanie, en 1939. Il avait obtenu un diplôme d’architecture de l’Université de Bucarest en 1961. Ses premières expériences se sont faites dans son pays d’origine. Par la suite, dans les années 70, M. Hanganu a émigré au Canada. Il a fondé, en 1978, la firme Dan Hanganu architectes.

Nous lui devons la conception de plusieurs bâtiments des secteurs résidentiel, culturel, institutionnel et commercial, tant à Montréal et à Québec que dans d’autres régions ainsi qu’ailleurs dans le monde.

La directrice de la Maison de l’architecture du Québec, Sophie Gironnay, a dit de l’architecte qu’« il était un génie des espaces intérieurs, intégrait la lumière naturelle, avait beaucoup de fantaisie. Ses bâtiments ont des choses inattendues, des surprises ».

Voici plusieurs des œuvres de M. Hanganu, construites à partir des années 80; des édifices qui méritent le coup d’œil, car il faut voir pour comprendre toute l’ampleur de son legs :

M. Hanganu a été reconnu à plusieurs reprises au cours de sa carrière, notamment par les deux ordres de gouvernement :

  • Prix Paul-Émile-Borduas (1992)
  • Officier de l’Ordre national du Québec (2005)
  • Institut royal d’architecture du Canada (2008)
  • Médaille du mérite de l’Ordre des architectes du Québec (2009)
  • Officier de l’Ordre du Canada (2010)

Cet architecte a surpris plus d’une fois par son audace. Il a permis de redéfinir l’architecture de notre temps. Pour lui, l’architecture était une expression de la culture d’un pays.

Dan S. Hanganu
Officier (2005)

Mise en ligne : 19 octobre 2017
Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017