Gouvernement du Québec. Retour ŗ la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Nabil G. Seidah, O.Q., honoré par la Fondation Lefoulon-Delalande

Le 30 mai 2018, on annonçait le nom des trois personnes lauréates du Grand Prix scientifique 2018 de la Fondation Lefoulon-Delalande, laquelle est rattachée à l’Institut de France.

Ce prix prestigieux est attribué à la Française Catherine Boileau, à la Texane Helen Hobbs et au Québécois Ce lien ouvre une nouvelle fenÍtre. Nabil G. Seidah, O.Q., en reconnaissance de leurs travaux de recherche ayant mené à l’identification et à la caractérisation de l’enzyme humaine PCSK9 qui, codée par le gène du même nom, joue un rôle clé dans l’homéostasie du cholestérol.

Notons que la découverte, en 2003, de la PCSK9 (proprotéine convertase subtilisine/kexine de type 9) a conduit à la naissance d’une nouvelle classe de médicaments très efficaces pour abaisser le taux de cholestérol sanguin.

Soulignons aussi que M. Seidah est actuellement directeur de l’unité de recherche en biochimie neuroendocrinienne de l’Institut de recherches cliniques de Montréal.

À propos du Grand Prix scientifique

Créé en 2002, le Grand Prix scientifique de la Fondation Lefoulon-Delalande France est décerné, chaque année, à une personnalité scientifique qui a beaucoup apporté à l’un des domaines suivants : la biologie, la physiologie et les sciences médicales, tout particulièrement la médecine cardiovasculaire.

Ce prix est assorti d’une somme substantielle qui, voici peu, est passée de 500 000 à 600 000 euros.

Le jury du Grand Prix scientifique 2018 se composait de quatorze personnes, dont Mona Nemer, C.Q., conseillère scientifique en chef du Canada depuis la fin de septembre 2017.

Mise en ligne : 5 juin 2018
Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018