Gouvernement du Québec. Come back to home page.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Ashok K. Vijh

Officier (2008)

Chevalier (1987)

En 1987, Ashok K.Vijh a été admis au titre de chevalier dans l’Ordre national du Québec. Depuis, il n’a cessé d’agir en personne de cœur et de réflexion. Très ouvert sur le monde, il est en constant rapport avec les autres, tant ses confrères et consœurs scientifiques que ses concitoyens de toute origine. Beaucoup le considèrent comme l’un des très grands scientifiques de notre époque. C’est l’un des principaux artisans de l'électrochimie contemporaine aussi bien sur le plan de la théorie que sur celui des applications.

M. Vijh est né en 1938. Après des études de chimie et de chimie physique en Inde, il immigre au Canada où il termine, en 1966, un doctorat en électrochimie à l'Université d'Ottawa. En 1969, il est engagé par l'IREQ, l’Institut de recherche d’Hydro-Québec qui vient d'être créé. Il y jouera un rôle clé dans l'établissement des laboratoires d'électrochimie. De plus, il n’aura de cesse d’y réaliser des percées scientifiques, dont certaines engendreront des cascades d'innovations.

On ne s’étonnera donc pas que M. Vijh, surnommé à juste titre le « père de l’électrochimie physique », soit un ardent défenseur de la recherche pure. Aujourd’hui, il est maître de recherche à l’IREQ; ses travaux les plus récents portent sur le cancer et l’hydrogène énergétique. Il est également professeur invité de l’INRS et directeur de thèse pour le troisième cycle.

M. Vijh joue aussi un rôle incontesté de leader et d’ambassadeur en matière de diffusion du savoir et de promotion de la recherche. Depuis en effet plus de vingt ans, il est actif au sein de la Société royale du Canada, où il a présidé, de 2005 à 2007, l’Académie des sciences de cette société. Il est par ailleurs très prolifique en dehors de son strict domaine de compétence. Il a écrit et parlé de manière citoyenne sur divers sujets de science et de société : éthique et déontologie des sciences, épistémologie, créativité en arts et sciences, multiculturalisme. Dialoguant sans cesse avec ses concitoyens, il s’est vu remettre le Prix du rapprochement culturel par le gouvernement du Québec en 1994.

Ashok K.Vijh est titulaire de trois doctorats honorifiques et lauréat de plusieurs prix scientifiques (Noranda, Lash Miller, Urgel-Archambault et Marie-Victorin). Il a été fait officier de l’Ordre du Canada (1990), chevalier de l’Ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes (1992), fellow honoraire de la Fondation mondiale de l’innovation (2000) et life fellow de l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (2008). L’Indian National Science Academy lui a décerné le titre rarissime de foreign fellow.

Online as of: September 27, 2011

Video

Search this site

Accessibility   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017