Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Maurice Richard (1921 – 2000)

Officier (1985)

Maurice Richard est né et a grandi dans la banlieue montréalaise, à Bordeaux. Dès l'âge de onze ans, il jouait déjà au hockey dans le Club de l'École St-François-de-Laval. Le jeune Richard ne joua pas longtemps dans les «petites ligues»; il passa rapidement au gros club de l'endroit qui portait le nom de ce secteur de la ville, c'est-à-dire le «Bordeaux». Repêché par le club Paquette du Parc Lafontaine, il s'y fait remarquer par Arthur Therrien qui le fait monter dans la ligue junior de hockey où il évolue pour le «Club Maple Leafs» de Verdun pendant deux ans. il accède enfin à la Ligue de Hockey senior de Québec pour le «Club Canadien Senior» en 1940.

En 1942, il devenait joueur professionnel lorsque la Ligue Nationale de Hockey l'engagea dans ses rangs pour le Club Canadien. Maurice Richard avait vingt-et-un ans.

Depuis lors, jusqu'à sa retraite en 1960, le «Rocket» a participé à mille cent onze (1 111) parties régulières et éliminatoires et il a réussi 1 091 points, soit 626 buts et 465 assistances, comptant ainsi une moyenne d'un point par partie.

Ardent au jeu, volontaire et fonceur, batailleur pour se défendre et défendre ses coéquipiers, il est pour ainsi dire entré vivant dans la légende. Son nom est apparu sur la liste de seize nouveaux records en dix-huit ans de carrière chez les «Canadiens». Il a contribué à huit championnats de la Coupe Stanley. Il marqua en une seule partie trois fois quatre buts, trente-trois fois trois buts et cent dix-sept fois deux buts. Il a été de la première ou de la seconde équipe d'étoiles quatorze fois en dix-huit ans et il a compté vingt buts et plus durant quatorze saisons consécutives. Plusieurs de ses records n'ont jamais été égalés depuis.

Le célèbre numéro 9 du Canadien est détenteur de nombreux trophées, entre autres: les trophées «Hart» et «Lou Marsh»; son nom est inscrit au Temple de la Renommée depuis 1972. Il est officier de l'Ordre du Canada depuis 1967.

Les éditions Grolier Ltée lui consacrent un volume «Un bon exemple de ténacité (Maurice Richard)» dans une série de vingt-quatre volumes intitulée «Les belles histoires vraies».

Depuis 1960, toujours aussi populaire auprès des foules qui l'acclamaient et de ses nouveaux adeptes, il voyage à travers le Canada pour promouvoir le hockey comme discipline chez les jeunes.

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017