Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Philippe Séguin (1943 – 2010)

Officier (2000)

Philippe Séguin a été reçu officier de l’Ordre national du Québec en 2000 pour souligner son rôle d’observateur averti du cheminement historique du Québec et de promoteur inconditionnel de la Francophonie. La même année, il a reçu un doctorat honorifique de l’Université du Québec à Montréal.

Homme politique et haut fonctionnaire, Philippe Séguin est aussi un éminent universitaire et un essayiste prolifique. Il incarne à la fois l’esprit républicain intemporel et les valeurs universelles de la culture française. Son action et sa pensée ont toujours traduit fidèlement l’amitié et la solidarité qui marquent les rapports franco-québécois.

Philippe Séguin est né en Tunisie, à Tunis, en 1943. Il est licencié ès lettres, diplômé d'études supérieures d'histoire et diplômé de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence. Il a poursuivi ses études à Paris, à l’École nationale d’administration.

L’homme politique a rempli plusieurs charges administratives avant d'accéder au secrétariat général de la présidence de la République française (1973-1974). Il a été maire d'Épinal de 1983 à 1997, député des Vosges de 1978 à 2002, secrétaire national du Rassemblement pour la République, chargé de la décentralisation (1984-1986), ainsi que ministre des Affaires sociales et de l'Emploi (1986-1988). Il a aussi présidé l'Assemblée nationale de 1993 à 1997 et le Rassemblement pour la République, de 1997 à 1999.

L’universitaire et essayiste a été professeur invité à l'Université du Québec à Montréal, à la Faculté de science politique, en 1999-2000. Plusieurs ouvrages jalonnent sa carrière, notamment Plus français que ça, tu meurs, où il exprime sa conviction que l’alliance entre la France et le Québec est aujourd’hui une nécessité absolue pour assurer la pérennité de la langue française et des valeurs que les deux entités partagent.

En 2007, Philippe Séguin occupait les fonctions de premier président de la Cour des comptes (depuis 2004), membre du conseil d'administration de l'Institut de relations internationales et stratégiques et président du conseil d'administration de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence.

Philippe Séguin est décédé le 7 janvier 2010.

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019