Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Michel Rocard (1930 – 2016)

Officier (2000)

Michel Rocard fut reçu officier de l’Ordre national du Québec en 2001, en reconnaissance de son grand apport au renforcement des relations entre la France et le Québec. Premier ministre de la République française (1988-1991), il concourut fortement à renforcer le rôle international du Québec.

M. Rocard naquit dans la commune française de Courbevoie en 1930. Titulaire d’une licence ès lettres, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, puis élève de l’École nationale d’administration, où il se spécialisa en économique, il intégra l’Inspection générale des finances en 1958.

En 1960, il participa à la fondation du Parti socialiste unifié, dont il allait être le secrétaire national (1967-1973).

En 1965, il passa secrétaire général de la Commission économique de la Nation.

De 1969 à 1973, il fut député des Yvelines. En 1974, il rejoignit le Parti socialiste et prit part à la campagne présidentielle de François Mitterrand. Il fut élu maire de Conflans-Sainte-Honorine aux élections municipales de 1977 et le resta jusqu'en 1994, avant d’être conseiller municipal (1994-2001). Il fut réélu député des Yvelines en 1978, fonction qu'il quitta en 1981, quand il entra au premier gouvernement du premier ministre Pierre Mauroy, O.Q.

M. Rocard fut successivement ministre du Plan et de l'Aménagement du territoire(juin 1981 à mars 1983) et ministre de l'Agriculture (mars 1983 à juillet 1984) dans les gouvernements Mauroy. Il demeura ministre de l'Agriculture dans le gouvernement Fabius. Après l'élection présidentielle de juin 1988, il fut nommé premier ministre par François Mitterrand, qui effectuait alors son second septennat.

De 1994 à 2016, il fut député européen et membre du groupe parlementaire du Parti socialiste européen. Au Parlement européen, il présida les commissions de la coopération et du développement (1997-1999), ensuite de l'emploi et des affaires sociales (1999-2002) et, enfin, de la culture (2002-2004).

De 1995 à 1997, il fut sénateur des Yvelines.

En 2009, le président Nicolas Sarkozy le nomma ambassadeur de France chargé des négociations internationales relatives aux pôles Arctique et Antarctique.

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018