Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Manuel G. Batshaw (1915 – 2016)

Chevalier (1995)

Manuel (Manny) Batshaw fut l’un des grands artisans de la communauté juive montréalaise, qu’il a métamorphosée en la structurant. À l’échelle du Québec, il a marqué durablement la qualité des prestations socioéducatives et psychosociales touchant les enfants.

M. Batshaw naquit à Montréal en 1915. Après avoir obtenu un baccalauréat ès arts à l’Université McGill, il fréquenta la Montréal School of Social Work, d’où il sortit diplômé en 1938. Puis, il fut embauché par le Baron de Hirsch Institute de Montréal et affecté aux services familiaux.

En 1942, il s’engagea dans l’armée canadienne. Il y fut agent responsable des services sociaux pour le Québec. Montant vite en grade, il devint capitaine.

De 1947 à 1968, il vécut aux États-Unis, pays où il œuvra dans le secteur associatif juif.

De 1968 à 1980, il dirigea la fédération Allied Jewish Community Services of Montreal (doublée, un peu plus tard, d’une appellation française). Sous sa houlette, cet organisme constitua un fort point d’ancrage et de développement pour la communauté juive de l’île de Montréal. Les équipements collectifs de cette communauté ont ainsi connu une forte croissance, allant des maisons de jeunes aux habitations pour aînés, en passant par un centre socioculturel polyvalent intégrant de nombreuses activités ainsi que le Centre commémoratif de l’Holocauste à Montréal.

Dans les années 1970, lors de la crise des réfugiés vietnamiens, M. Batshaw se porta volontaire pour organiser la réception des migrants infortunés. Il s’intéressa aussi au sort réservé aux enfants et adolescents québécois pris en charge par les centres d’accueil pour « jeunes mésadaptés socioaffectifs », selon le vocabulaire d’alors. À cet égard, il prit la tête d’un comité provincial, dont le volumineux rapport, dit « Batshaw », allait précipiter l’adoption, en 1977, de la Loi sur la protection de la jeunesse.

Après avoir pris sa retraite, en 1980, M. Batshaw fut le conseiller particulier de Charles Bronfman pour les questions ou dossiers relatifs aux Juifs. Il tint cette fonction jusqu’en 1997.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2016