Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Edmund Stoiber

Officier (2003)

Edmund Stoiber a été reçu officier de l’Ordre national du Québec en 2003 afin de souligner son rôle clé dans le développement des relations entre la Bavière et le Québec.

Depuis son accession au poste de ministre-président de Bavière, Edmund Stoiber a porté un grand intérêt au développement de liens politiques, économiques et institutionnels solides avec le Québec. Il a de plus joué un rôle d’ambassadeur du Québec en Europe.

Edmund Stoiber est né en Bavière, à Oberaudorf, en 1941. Il a fait des études de droit et de sciences politiques à l’Université de Munich et à l’Institut de sciences politiques.

D’abord collaborateur scientifique à la Chaire de droit pénal et de droit des pays de l’Est à l’Université de Ratisbonne, il entre ensuite au ministère d’État bavarois du Développement régional et de l’Environnement. De 1972 à 1974, il est assistant personnel du ministre, puis chef du bureau du ministre. Il travaillera plus tard comme conseiller juridique de la Société des jeux Lotto-Toto de Bavière.

Dès les années 1970, Edmund Stoiber milite au sein de l’Union chrétienne sociale (CSU). Après avoir occupé plusieurs postes de responsabilité à l’échelle régionale, il est nommé secrétaire général de la CSU de Bavière, poste qu’il occupera de 1978 à 1983. De 1989 à 1993, il est vice-président du parti et en devient le président en 1999.

Edmund Stoiber a été chef de la Chancellerie du gouvernement d’État de Bavière en tant que secrétaire, puis ministre d’État (1982-1988). Par la suite, il a assumé la fonction de ministre de l’Intérieur. Élu ministre-président de Bavière en 1993, il a établi des relations privilégiées avec le gouvernement québécois. Le Québec lui doit d’avoir été admis à titre d’observateur des rencontres de l’Association des régions d’Europe. Edmund Stoiber a également associé le Québec à la Conférence des chefs de gouvernement des régions partenaires. Enfin, il a établi à Montréal la première représentation officielle du gouvernement bavarois à l’extérieur de l’Europe.

Edmund Stoiber a annoncé son retrait progressif de la vie politique au début de 2007.

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018