Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Jean-Louis Bonenfant (1920 – 1991)

Chevalier (1990)

Né à l'lle d'Orléans le 11 août 1920, Jean-Louis Bonenfant y fit ses études primaires. Il poursuit ses études secondaires au Petit Séminaire de Québec où il obtient un baccalauréat en 1942, puis ses études médicales à l'Université Laval qu'il termine en 1946. Après ses études post-doctorales, il s'oriente à l'Institut d'anatomie pathologique, à la Faculté de médecine de l'Université Laval (1947, 1948 et 1949) sous la direction des docteurs Louis Berger et Carlton Auger, puis à l'Institut du cancer de Villejuif, Paris (1950), sous la direction du docteur Charles Oberling. Enfin, au Washington University, St. Louis, Missouri (1953), sous la direction du docteur L.V. Ackerman comme boursier de John S. McEachern Memorial Fellowship Funds (1953).

Membre du Conseil des médecins et dentistes de l'Hôtel-Dieu de Québec depuis 1949, il a été chef du Service d'anatomie pathologique de l'Hôtel-Dieu de Québec de 1957 à 1972, président de l'Association des médecins de laboratoire de la Province de Québec (1968-1969) et de plusieurs autres associations médicales et scientifiques.

D'abord professeur titulaire d'anatomie pathologique dès 1964, il devient directeur du Département de pathologie à l'Université Laval de 1971 à 1976 et il obtenait l'Éméritat de l'Université Laval en 1987.

Parmi les titres et prix reçus, mentionnons: la Médaille du Lieutenant-Gouverneur en 1946, le Prix Powers de l'Association des médecins de langue française du Canada en 1978, la Médaille Georges Pompidou en 1980 et la Médaille de l'Association des médecins de langue française du Canada pour la publication du Manuel d'anatomie pathologique en 1981.

Le docteur Bonenfant est Officier de l'Ordre du Canada depuis décembre 1981. Il a reçu le Premier prix de recherche clinique de l'Association des médecins de langue française du Canada en 1975. Il est également récipiendaire de la Médaille «Gloire de l'Escolle » de l'Association des Anciens de Laval en 1987.

Le docteur Bonenfant a publié plusieurs articles scientifiques dans des revues nationales et internationales. Il a prononcé une foule de conférences tout au long de sa carrière médicale et universitaire. Ses nombreuses réalisations, tant universitaires que communautaires, son souci pour le bien-être des malades l'ont amené à se dévouer à plusieurs causes dont celle de la mise sur pied de la Maison Michel Sarrazin, dont la vocation est d'accueillir les malades en phase terminale de cancer.

Il s'impliquait au sein du Comité des Amis des Augustines et des Ursulines dans le cadre du 350e anniversaire de ces deux communautés religieuses en sol québécois.

Vidéo

Recherche dans le site