Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Victor Bouchard (1926 – 2011)

Chevalier (1994)

Natifs de comtés voisins, elle de Bellechasse, lui de Dorchester, ils feront connaissance au cours de leurs études au Conservatoire de musique de Québec. En 1950, nouvellement mariés, les deux pianistes décident d'entreprendre des études de perfectionnement en Europe. Ils profitent aussi de leur séjour pour donner des récitals et ont l'occasion de créer, à la Maison canadienne, des oeuvres de Sylvio Lacharité, dans le cadre du Grand festival de musique canadienne. Dans leurs bagages, ils rapportent 2 pianos de concert de la maison Pleyel et s'exécutent en duo devant leur public québécois en 1952 à la salle de l'Institut canadien de Québec.

Bouchard et Morisset voient dans cette formule duettiste la possibilité d'harmoniser leur carrière à leur vie familiale et d'explorer un répertoire méconnu. Après quelques concerts au Québec, ils retournent à Paris pour poursuivre leurs études. Il participent aussi à plusieurs manifestations artistiques consacrées aux musiciens canadiens. Des enregistrements de la Radiodiffusion française feront connaître Victor Bouchard, le compositeur. Il a harmonisé une centaine de chansons folkloriques canadiennes dont certaines, éditées à Québec et à Paris. Thème et Variations, Danse rutisque et Toccata sont du nombre de ses oeuvres ainsi que Quatuor pour cordes qui lui vaudra un prix de composition décerné par l'Université Laval lors du concours marquant le tricentenaire de l'institution.

C'est à partir de 1954 que la carrière du duo prend un essor qui le placera parmi les meilleures formations au monde se consacrant à la musique pour deux pianos. Ils enregistrent pour Radio-Canada, comme ils le feront ensuite régulièrement pendant toute leur carrière, et encore aujourd'hui. Malgré les exigences d'une carrière internationale qui les retiendra hors du pays plusieurs mois par année à partir de 1957, ils contribuent à la formation de nouveaux artistes. C'est ainsi que, de 1955 à 1967, ils passeront leurs étés au Centre d'Art du Mont-Orford pour y dispenser leur enseignement. À l'automne 1955, ils entreprennent une tournée canadienne, cette fois, de 60 concerts, et enregistrent une émission de L'heure du concert à Radio-Canada. La télévision, alors à ses débuts à Québec, met en ondes Pianos concertants qui tiendra l’affiche pendant trois saisons (39 émissions).

Les années suivantes établiront la notoriété internationale de Bouchard et Morisset. Associés au mouvement des Jeunesses musicales, il propageront auprès des jeunes du monde entier l'amour de la musique et la valeur du travail, feront mieux connaître le répertoire pour deux pianos et pour piano à quatre mains et créeront de nombreuses oeuvres canadiennes (toutes de compositeurs québécois). Ils seront pendant toute leur carrière, au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en URSS et dans la plupart des pays européens, des ambassadeurs de la musique et de la vie artistique québécoise.

Tous deux récipiendaires du Prix Calixa-Lavallée en 1964, ils deviennent membres de l'Ordre du Canada en 1981 et en sont promus Officiers en 1985. En février 1992, c'est dans la salle de l'Institut canadien de Québec qu'ils ont fêté leur 40e anniversaire de carrière musicale commune. Leur récital, qui avait lieu dans la salle où ils avaient fait leurs débuts quarante ans plus tôt, à la même date, a été retransmis en direct par Radio-Canada.

Au cours de leur carrière, les deux pianistes ont été maintes fois invités comme membres de jurys lors de concours nationaux et internationaux. Victor Bouchard a de plus assumé la direction générale du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec pendant plusieurs années.

Depuis leur nomination, Victor Bouchard et Renée Morisset ont été faits membres de l'Académie des Grands Québécois en 1997. Ils ont reçu le Prix d'excellence de la Fondation de l'Orchestre symphonique de Québec en 2004, la Médaille d'or commémorative de Richelieu International en 2002 ainsi que la médaille Gloire de l'Escolle de l'Université Laval en 2002.

Monsieur Bouchard a été président des Anciens du Conservatoire de musique de Québec de 1993 à 2000.

(Mis à jour en septembre 2006)

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018