Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Rolland Brunelle (1911 – 2004)

Chevalier (1992)

Né à Joliette le 29 mai 1911, le Père Rolland Brunelle a appris le violon dès son jeune âge. Il a fait ses études classiques au Séminaire de Joliette et ensuite il est entré chez les Clercs de St-Viateur. Après ses études théologiques, il était ordonné prêtre.

Il a acquis sa formation musicale à Joliette, puis successivement à Montréal, Bruxelles (enseignement du violon), à Rome et à Paris (chant grégorien). Au retour de ses études, il enseigne la musique au Séminaire de Joliette, collège classique dirigé par les Clercs de St-Viateur, dont il devient le directeur musical.

Pendant toute sa vie, il se voue totalement à l'éducation des jeunes par l'enseignement de la musique. Il participe à toutes les activités musicales du Séminaire et de la ville de Joliette; il forme et dirige une chorale grégorienne, des chorales à 4 voix mixtes, des orchestres à cordes ainsi qu'une Harmonie-Fanfare. Pendant trois ans, il a été le chef attitré de l'Union musicale de Joliette.

Au printemps 1970, à l'occasion du centenaire de l'Harmonie-Fanfare du Séminaire de Joliette, il joint son orchestre à cordes à certains membres de son Harmonie pour former un véritable orchestre symphonique. L'Orchestre symphonique des Jeunes de Joliette est né. Peu de temps après, le Père Brunelle fonde un second orchestre, soit l'Orchestre de la Relève qui regroupe des jeunes de 8 à 13 ans. Quelques années plus tard, il forme un groupe appelé Les petits violons du Père Brunelle qui regroupe annuellement des jeunes violonistes de 5 à 8 ans.

En 1983, il reçoit la Médaille du Conseil canadien de la musique. C'est depuis ce temps que la salle de spectacles du Cegep de Joliette-Lanaudière porte son nom. En 1985, il reçoit le Prix d’Art de la SNQ de Lanaudière.

L'Orchestre symphonique des Jeunes de Joliette et l'Orchestre de la Relève ont toujours été des orchestres plutôt pédagogiques que concertants. Toutefois, les deux orchestres qui regroupent annuellement entre 110 et 120 jeunes de la région de Lanaudière ont présenté des concerts dans plus de 35 villes ou villages du Québec. Le Père Brunelle a aussi permis à ces jeunes musiciens de faire une tournée de concerts en France en 1985 et de participer au Festival des Orchestres de jeunes du Canada à Banff en 1976, de même qu'aux Orchestrades internationales de Brive (France) en 1989, année de son 50e anniversaire de musique à plein temps à Joliette. À 80 ans, le Père enseigne encore la musique et dirige deux orchestres de jeunes.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018