Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Françoise Gaudet-Smet (1902 – 1986)

Chevalière (1985)

Madame Gaudet-Smet, journaliste, animatrice et auteure est native de Sainte-Eulalie en 1902 et diplômée de l’École normale de Nicolet.

Depuis près de soixante ans, madame Gaudet-Smet est journaliste professionnelle pour la presse écrite, à la radio et à la télévision.

Ses billets et chroniques commencent à paraître en 1926 dans les journaux de l'époque. En 1934, elle est secrétaire d'Olivar Asselin, rédactrice de la page féminine au journal «Le Canada». De 1938 à 1949, elle dirigera la revue «Paysana» dont elle est la fondatrice. Elle y édite également «En pleine terre» premier livre de Germaine Guèvremont ainsi que «Ceinture fléchée» de Marius Barbeau. Et encore et toujours des rubriques traitant de personnes, de la famille et de l'État, dans nos médias: Le Canada, La Presse, Le Devoir, Montréal-Matin, Le Nouvelliste, La Tribune. D'ailleurs madame Gaudet-Smet n'a jamais délaissé sa carrière journalistique et on peut encore lire ses rubriques dans «Le Devoir».

A la radio, madame Gaudet-Smet s'est fait connaître par diverses séries d'émissions qui l'ont classée comme «la représentante officielle de notre terroir». Elle a participé au «Réveil rural» à Radio-Canada pendant 25 ans, elle a également animé une émission à Télémétropole avec Paul Dupuis. Elle a aussi travaillé à la télévision, entre autres au poste de Sherbrooke, où elle a été responsable de l'émission «Sans détours» de 1967 à 1983.

Françoise Gaudet-Smet, écrivaine, a publié de nombreux ouvrages et plusieurs albums d'animation d'arts domestiques. Son «Agenda Aujourd'hui» se continue au fil des ans depuis 1961.

Madame Gaudet-Smet, conférencière (au-delà de sept cents conférences), éducatrice ou simplement à la recherche de nouvelles disciplines touchant la famille, a voyagé dans plus de trente pays à travers le monde. Aujourd'hui elle «se repose en changeant d'ouvrage» comme elle le dit si bien, à Aston Jonction, dans une maison appelée « Gaudetbourg», devenue lieu de tourisme apprécié des fervents de régionalisme et d'artisanat. Elle a reçu plusieurs distinctions dont le titre de membre de l'Ordre du Canada en 1974, la médaille papale «Bene Merenti» pour l'ensemble de son oeuvre, la médaille d'or du lieutenant-gouverneur. Elle est également membre de l'Académie internationale de Lutèce.

Madame Gaudet-Smet, à 83 ans, est toujours active et vient de publier deux ouvrages «Bonheur du jour» et «Par oreille», ce dernier faisait partie d'une série de quatre volumes d'un récit autobiographique. Elle continue d'être une véritable ambassadrice des valeurs de la famille québécoise traditionnelle.

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017