Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Gratien Gélinas (1909 – 1999)

Chevalier (1985)

Monsieur Gélinas est né à Saint-Tite en 1909.

Auteur, comédien et metteur en scène, Gratien Gélinas s'oriente d'abord vers le domaine économique en étudiant à l'École des Hautes études commerciales. Si dès 1929, il participe à diverses troupes de théâtre, ce n'est toutefois qu'en 1937 qu'il crée le personnage de «Fridolin» dans une série d'émissions radiophoniques et devant le succès rapide du personnage, décide de se consacrer entièrement au théâtre. Il monte alors «Fridolinons», une revue d'actualités qu'il renouvellera chaque année de 1938 à 1946.

En 1942, il écrit et met en scène le film «La dame aux Camélias», parodie de l'oeuvre de Dumas, premier film parlé de fiction réalisé en couleurs au Canada.

En 1948, il écrit «Tit-Coq», pièce dont le nombre de représentations est sans précédent au Canada et pour laquelle on lui décerne le «Grand Prix de la Société des auteurs dramatiques de Montréal». Il est nommé membre du Conseil d'administration de l'Office national du film en 1950 et vice-président du Conseil des arts de Montréal en 1957. Cette même année, Gratien Gélinas fonde la «Comédie canadienne» dont il devient le directeur. En 1960, il contribue à la fondation de l'École nationale de théâtre et assume, de 1969 à 1978, la présidence de la Société de développement de l'industrie cinématographique.

En 1980, Gratien Gélinas rassemblait l'essentiel de ses revues «Fridolinons» et publiait «Les Fridolinades» en quatre volumes qui paraîtront annuellement jusqu'en 1983. En 1984, monsieur Gélinas devient premier vice-président de l'Union des artistes. Depuis janvier 1985, il se consacre à l'écriture d'une pièce de théâtre.

L'apport de Gratien Gélinas au milieu littéraire fut souligné de maintes façons: par des doctorats honorifiques, par son élection à la Société royale du Canada et par de nombreux prix, tel le «Grand Prix de théâtre Victor-Morin». Il est aussi officier de l'Ordre du Canada depuis 1967.

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018