Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Éric Gourdeau (1924 – 2012)

Chevalier (1995)

Né à Québec en 1924, Eric Gourdeau est ingénieur-forestier (1951) et économiste (1955), diplômé de l'Université Laval. Après avoir dirigé sa propre compagnie d'opérations forestières de 1955 à 1961 et agi à titre de consultant auprès de l'entreprise privée, il est de 1961 à 1963 conseiller auprès du ministre des Ressources hydrauliques du gouvernement québécois pour préparer et mettre en place les structures et les programmes d'un nouveau ministère, celui des Richesses naturelles; il y devient directeur général adjoint de la Planification et assume un rôle de premier plan dans le domaine de l'énergie électrique (nationalisation des compagnies d'électricité, restructuration d'Hydro-Québec) et dans la planification de la mise en valeur des ressources naturelles à l'échelle québécoise et canadienne (Conseil canadien des ministres des ressources), particulièrement dans les régions septentrionales.

De 1964 à 1968, il est le premier directeur de la Direction générale du Nouveau-Québec, assumant sur l'ensemble du territoire non organisé du Nouveau-Québec toutes les responsabilités gouvernementales québécoises à l'exception de la justice et des terres et forêts.

De 1968 à 1970, il assume la coordination technique et scientifique de la première Conférence internationale sur l'éducation transculturelle en régions nordiques, ce qui lui valut de travailler en étroite collaboration avec des économistes, sociologues et éducateurs des divers pays circumpolaires, et de faire des visites exploratoires en Russie, Suède, Norvège, Finlande ainsi qu'auprès de divers services de l'UNESCO.

De 1970 à 1977, il dirige son propre cabinet de consultant, il participe à de multiples projets reliés au développement socio-économique et énergétique en Alaska et au Canada et dirige pour le compte de l'Arctic Institute of North America le programme de recherche "Man in the North", portant sur les communications, l'éducation, l'habitation, l'histoire et les centres communautaires en régions nordiques. De 1973 à 1975, à l'Éducation permanente de l'UQAM ainsi qu'à l'Université Concordia, il conçoit et livre deux séries de 15 cours-rencontres sur Le Nord, réalités et perspectives d'avenir.

En février 1977, il est de retour dans l'administration québécoise en qualité de secrétaire général associé du ministère du Conseil exécutif au Développement économique et en 1978, il est nommé secrétaire général associé au Secrétariat des activités gouvernementales en milieu amérindien et inuit (SAGMAI).

Le fait d'avoir quitté son poste gouvernemental en octobre 1986 n'a diminué en rien l'engagement de M. Gourdeau dans la cause des Amérindiens et Inuit. En témoignent ses interventions publiques et la publication toute récente, avec des coauteurs autochtones, d'une étude majeure sur La santé mentale et les Autochtones du Québec, Ed. Gaétan Morin, Montréal, Sept. 1994.

M. Gourdeau est membre du conseil d'administration d'Hydro-Québec et de plusieurs organismes communautaires et culturels.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018