Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Daniel Johnson

Grand officier (2008)

Premier ministre du Québec, Daniel Johnson a siégé à l’Assemblée nationale pendant plus de 17 ans et occupé de nombreux postes au sein du gouvernement du Québec avec indépendance d’esprit et grande intégrité. En 2004, il a coprésidé, avec M. Brian Mulroney, la Commission d'analyse des projets d'implantation du CHUM et du CUSM. Depuis 1998, il est avocat-conseil chez McCarthy Tétrault. En juin 2008, il était membre du conseil d’administration de la Banque du Canada ainsi que de nombreuses sociétés tant privées que publiques.

M. Johnson est né à Montréal en 1944. Licencié en droit de l’Université de Montréal, il a été admis au Barreau du Québec en 1967. Il a, de plus, obtenu une maîtrise en droit (1968) et un doctorat en droit (1971) de l’Université de Londres, ainsi qu’un MBA (1973) de la Harvard Business School de Boston. De 1973 à 1981, il a été secrétaire général (1973-1981), puis vice-président (1978-1981) de Power Corporation.

En 1981, M. Johnson a été élu député libéral à l'Assemblée nationale du Québec. Dans le cabinet de Robert Bourassa, il a été ministre de l'Industrie et du Commerce (du 12 décembre 1985 au 23 juin 1988), ministre délégué à l'Administration (du 23 juin 1988 au 11 octobre 1989), ministre délégué à l'Administration et à la Fonction publique (du 11 octobre 1989 au 11 janvier 1994), ainsi que président du Conseil du trésor (du 23 juin 1988 au 11 janvier 1994) et leader adjoint du gouvernement (du 16 décembre 1985 au 17 novembre 1993).

Daniel Johnson a été élu chef du Parti libéral du Québec en décembre 1993 et il a assumé la fonction de premier ministre du Québec du 11 janvier au 26 septembre 1994, puis celle de chef de l’opposition jusqu’en mai 1998.

Dans l’administration publique, M. Johnson s’est démarqué par la mise sur pied d’un cadre de gestion efficace, rigoureux et responsable. Il a été l’instigateur du premier véritable virage dans la lutte contre le déficit de l’État, notamment en présentant, en 1993, avec M. Gérard D. Levesque, un exposé phare très complet sur la situation économico-financière du Québec : Vivre selon nos moyens. Il a participé activement à la création d’Innovatech, société étatique de capital-risque chargée de promouvoir et de soutenir les initiatives technologiques, créatrices d’emplois.

Daniel Johnson a été reçu grand officier de l'Ordre de la Pléiade en 2000 et il est consul honoraire de Suède à Montréal depuis 2002.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017