Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Pierre Lassonde

Officier (2008)

Grand philanthrope et homme d'affaires talentueux, Pierre Lassonde est l'un des plus estimés experts canadiens du secteur minier, notamment des métaux précieux. Il est actuellement à la tête d’une importante société d’investissements et de redevances, Franco-Nevada, spécialisée dans l’industrie extractive.

M. Lassonde est né à Saint-Hyacinthe en 1947. Il a obtenu un diplôme de génie électrique à l'École polytechnique de Montréal en 1971, puis un MBA de l’Université de l’Utah en 1973. Après ses études, il a accompagné sa femme à San Francisco, où il travaillé en tant qu’ingénieur-contrôleur des coûts au sein de Bechtel et, plus tard, comme analyste de planification pour Rio Algom. Par la suite, à l’âge de 35 ans, il a démarré une petite société de redevances minières, Franco-Nevada, avec son associé M. Seymour Schulich. Il fit de même, en 1987, pour Euro-Nevada. Cette dernière fusionna en 1999 avec Franco-Nevada, qui, elle-même, fut acquise en 2002 par l’américaine Newmont Mining, laquelle devint ainsi un géant aurifère mondial. De 2002 à 2006, M. Lassonde fut président de Newmont Mining. En 2007, Franco-Nevada, qui avait été rebaptisée Newmont Capital Corp., fut transformée en filiale indépendante et reprit son nom d’origine. Depuis lors, M. Lassonde en est le président du conseil.

Malgré une carrière internationale, M. Lassonde n’a jamais oublié le Québec. L’École polytechnique de Montréal a reçu 8 millions de sa part. Il a fait, avec ses frères, un don substantiel à son ancienne école secondaire, le collège Antoine-Girouard. Il a aussi acquis le carnet d’Émile Nelligan, classé depuis bien culturel, pour s’assurer qu’il demeure au Québec. M. Lassonde demeure un important mécène du Musée national des beaux-arts du Québec. Il a aussi été l’un des premiers à investir dans les Laboratoires Æterna, société biopharmaceutique de Québec. Il leur a ouvert la voie à d’importantes sources de financement, si bien qu’aujourd’hui ÆternaZentaris et Atrium Innovation ont une capitalisation de près d’un milliard et un rayonnement international.

L’Université de Montréal, l’Université de Toronto et l’Université de l’Utah lui ont décerné un doctorat honoris causa. Pierre Lassonde a été admis dans l’Ordre du Canada en 2003 et à l’Académie canadienne de génie en 2006. L’École polytechnique a désigné, en signe d’honneur et de reconnaissance, deux de ses plus récents pavillons Pierre-Lassonde et Claudette-MacKay-Lassonde. En mai 2008, il était nommé dans le tout nouvel ordre des mécènes de la Ville de Québec.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018