Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Leonard Cohen (1934 – 2016)

Grand officier (2008)

Leonard Cohen connut une longue et prolifique carrière dans la chanson. Profondément versé dans son art, il se démarquait par l'intensité poétique, voire mystique de ses paroles. Le mélange des styles qui ont jalonné sa carrière (folk, country western, populaire, musique de cabaret, musique du monde, électro...) définit les différentes décennies que traversa l'auteur-compositeur.

M. Cohen naquit en 1934 à Westmount, ville où il grandit au sein d’une famille juive d’origine russo-polonaise. En 1951, il s’inscrivit en histoire à McGill, la première université anglophone de Montréal. Pendant ses études, il fit partie d'un trio country-folk, The Buckskin Boys.

Très tôt, cet artiste atypique se passionna non seulement pour la musique, mais également pour la prose et la poésie. Son premier livre de poèmes est paru en 1956, grâce à une souscription lancée dans le journal de son alma mater, qu’il venait de quitter après avoir passé un quadrimestre à son école de droit. Son premier roman est sorti en 1963, suivi d’un second et dernier, trois ans plus tard. Son premier album de chansons, quant à lui, a été lancé au début de 1968, avant de se projeter sur la voie du succès aux États-Unis et en Europe, avec des classiques en puissance (Suzanne, Sisters of Mercy et So Long, Marianne).

Dès lors, sa voix feutrée de baryton et le lyrisme poignant de ses chansons allèrent marquer l’univers musical international.

Dans ses titres, M. Cohen reprenait souvent les mêmes thèmes : la religion, l'amour-passion, la solitude, la sexualité et la complexité des relations interpersonnelles.

Ses propos intimistes, spirituels et noircis de tristesse ont influencé beaucoup d’auteurs-compositeurs-interprètes, et ses chansons ont été reprises par d’innombrables artistes. Dans le monde entier, bien des albums rendent hommage à son œuvre en d’autres langues que l’anglais.

L’héritage de M. Cohen est riche et varié : une quinzaine d’albums (quatre albums studio pour la seule décennie 2010), deux romans et une dizaine de livres de poèmes, dont un recueil poétique, Book of Longing, lequel a été publié en 2007 et repris aussitôt en français sous le titre Livre du constant désir.

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017