Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Camille Dagenais (1920 – 2016)

Officier (2010)

Camille Dagenais était connu internationalement pour son expertise en génie civil, tout particulièrement en ingénierie des grands ouvrages. Illustre diplômé de l'École polytechnique de Montréal, il était l’un des principaux artisans du groupe SNC-Lavalin.

M. Dagenais naquit à Montréal en 1920. Lorsqu'il se joignit à Surveyer, Nenniger et Chênevert, en 1953, ses collègues se rendirent vite compte de ses qualités de bâtisseur et d’organisateur. Il devint associé de la firme en 1959. Le monde évoluant alors rapidement, M. Dagenais comprit qu'il fallait faire les choses différemment. Peu à peu, il avait convaincu la firme de remodeler ses pratiques, ses modes d’organisation et ses règles de fonctionnement. En 1965, il fut désigné unanimement pour prendre les commandes de « S.N.C. ». Deux ans plus tard, la structure financière de la nouvelle entité a été créée, et des actions ont été distribuées au personnel. En peu d'années, M. Dagenais avait réussi à édifier l'une des premières entreprises québécoises d'envergure internationale et concouru puissamment à en faire une référence mondiale.

Dans la décennie 1960, M. Dagenais dirigeait l'équipe d'ingénieurs et d'hydrologues qui se chargeait d'analyser le bassin Manicouagan-Outardes et de concevoir le complexe hydroélectrique Manicouagan 5 (la centrale Manic-5 proprement dite et le barrage Daniel-Johnson). Cette même équipe a dessiné les plans des centrales québécoises de la Première-Chute et des Rapide-des-Îles, ainsi que ceux de la centrale indienne d'Idukki. M. Dagenais fut conseiller spécial pour d'autres grands chantiers hydrauliques confiés à sa société : l'aménagement du site LG2A au Québec, la mise en valeur des rivières Aoos et Acheloos en Grèce, la construction du barrage de régularisation des crues de Sidi Saad et d'El Haouach en Tunisie, la réalisation de l'étude de faisabilité pour l'immense barrage chinois des Trois-Gorges, entre autres.

Pendant la seconde moitié de sa carrière, M. Dagenais avait mis son sens de l'innovation au service de sociétés d'ici, notamment la Banque Royale du Canada, Cogeco, le groupe Canam, le Groupe Jean Coutu, Industrielle Alliance et Spar Aérospatiale.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018