Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Charles Aznavour (1924 – 2018)

Officier (2009)

Auteur-compositeur-interprète talentueux, comédien confirmé et travailleur opiniâtre, Charles Aznavour était un monstre sacré de la chanson française et, à ce titre, un grand ambassadeur de la Francophonie. Interprétant des airs en cinq langues, il avait vendu au-delà de 100 millions de disques à travers le monde. Sa carrière prolifique l’avait conduit aux quatre coins de la planète, y compris aux États-Unis, où se trouve son étoile sur la promenade Walk of Fame de Los Angeles, et ce, dans le tronçon qui longe le mythique Hollywood Boulevard. L’artiste entretenait une profonde amitié avec le Québec, presque le berceau de sa réussite.

Fils d’immigrés arméniens, M. Aznavour vit le jour à Paris, en 1924, sous le nom de Shahnourh Varinag Aznavourian. Il a été élevé dans une atmosphère de musique et de théâtre : sa mère était comédienne, et son père, chanteur baryton. À neuf ans, il entra à l’École du spectacle; il y est resté six ans. Puis, il se mit à la chanson en suivant sa sœur Aïda dans une troupe de variétés. En 1941, il fit la connaissance de Pierre Roche, un jeune pianiste-compositeur avec qui il ne tarda pas à parcourir les cabarets de France et de Belgique. À la fin des années 1940, le duo Aznavour-Roche partit pour les États-Unis et aboutit à Montréal, ville où il est resté à l’affiche pendant des mois d’affilée. En 1952, fort de sa cote de popularité au Canada, M. Aznavour rentra en France et commença à chanter en solo, sans succès immédiat. En revanche, il s’est vite fait un nom comme parolier et compositeur pour plusieurs chanteuses célèbres. En 1957, il triompha enfin, à L’Alhambra de Paris. Dès lors, adopté par le public de l’Hexagone, il enchaîna les tournées avec un succès sans cesse grandissant; d’abord l’Olympia, puis Broadway et divers hauts lieux culturels des Antilles françaises ainsi que du Proche et du Moyen Orient, notamment. Partout, il est devenu un incontournable de la chanson française. En 1994, il signa, avec la grande maison EMI, la réédition de la totalité de sa propre œuvre, qui comprenait alors environ mille titres et dont une bonne moitié était composée par lui-même. En 2018, toujours en haut de l’affiche avec des spectacles programmés notamment en Russie et au Japon, il était mondialement acclamé comme l’un des tout derniers géants de la chanson française.

Parallèlement à sa carrière de chanteur, M. Aznavour entama, dès 1955, un riche parcours d’acteur. Il a été amené à jouer dans une soixantaine de films, dont une bonne dizaine de longs métrages pour la seule décennie 2000.

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018