Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


René Lecavalier (1918 – 1999)

Chevalier (1987)

Né à Montréal le 5 juillet 1918, Monsieur Lecavalier fit ses études au Mont St-Louis. Il entre à la Société Radio-Canada en 1937 et au Service des annonceurs de cette même société en 1941. Il devient correspondant de guerre en Afrique du Nord au service des Nations-Unies de 1942 à 1944.

À son retour au pays, il anime les émissions «Les concerts symphoniques» et «Les chefs-d'oeuvre de la musique» de 1944 à 1951. Il participe, à la même époque, à plusieurs radio-romans.

Co-animateur du «P'tit train du matin» avec Miville Couture de 1944 à 1949, il se dirige ensuite vers la chronique sportive.

La première description d'un match de hockey à la télévision de Radio-Canada est confiée à René Lecavalier. C'est le début d'une grande carrière de journalisme sportif pour Monsieur Lecavalier puisqu'on lui confie par la suite les émissions «Le magazine des sports» et «Le monde du sport».

Monsieur Lecavalier reçoit le Prix du Journalisme pour son apport à la francisation en 1959 et le Trophée Laflèche pour le meilleur commentateur sportif en 1959-60. De plus, Monsieur Lecavalier a contribué à la couverture des Jeux olympiques de Rome (1960), d'Innsbruck (1964), de Tokyo (1968), de Grenoble et des Olympiques d'été de Grenoble et Mexico. Il est animateur en chef des Jeux olympiques de Montréal et à ceux de Lake Placid en 1980.

Membre de l'Ordre du Canada depuis 1970, il est aussi membre de l'Ordre de la Fidélité française en 1973. Détenteur de doctorats «honoris causa» de l'Université de Montréal et de l'Université du Québec, l'Ordre des francophones d'Amérique l'honore en 1979.

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018