Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Jean-Paul Nolet (1924 – 2000)

Chevalier (1985)

De son vrai nom Jean-Paul 8a 8a Noloat (prononcé Wawanoloat), cet amérindien Abénakis est né en 1924 sur la Réserve d'Odanak, près de Sorel, où son père a été chef pendant trente-cinq ans.

La carrière de Jean-Paul Nolet débute en janvier 1944 dans une station radiophonique de Trois-Rivières. Il entre quelques mois plus tard à la Société Radio-Canada qu'il ne quittera plus.

De 1944 à 1956, il est l'annonceur et le lecteur à plusieurs radio-romans, l'animateur du «Théâtre Ford» et de l'émission radiophonique: «Nos futures étoiles» qui présentait alors les grands noms de l'opéra. En 1956-57, il est de la première équipe de «Chez Miville» et débute à la télévision aux côtés de Miville Couture. Après un long passage au téléjournal, il devient le narrateur de nombreux films de la «National Geographic Society» présentés à la télévision.

En 1972, il quitte définitivement la télévision après quinze ans. Il n'y reviendra que pour jouer son propre rôle, en 1983, comme lecteur du téléjournal à l'émission télévisée «Déjà vingt ans».

Il a également fait de la radio en France et a réalisé vingt-sept entrevues avec autant de grands noms de la chanson française. Il a effectué quelques grands reportages comme la visite de Nérhu au Canada pour la radio en 1950 et les cérémonies d'inauguration de Radio-Canada en 1973.

En 1983, il animait l'émission «Notes inégales» et les concerts symphoniques diffusés en direct de la Place des Arts, les jeudis soirs. Il participait aussi, au réseau AM, à l'émission dominicale «Messe sur le monde». Il prête maintenant sa «voix d'or» à l'émission «Pour ceux qui aiment» sur les ondes de Radio-Canada.

Il a été nommé à la Commission des biens culturels du Québec où il a siégé de 1974 à 1977. Jean-Paul Nolet s'est engagé publiquement dans le débat sur les Amérindiens. Il a fait partie de 1975 à 1980 de la Commission des droits de la personne; cette commission s'est entre autres penchée sur les droits de chasse et de pêche des Amérindiens.

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2016