Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Mercedes Palomino (1913 – 2006)

Chevalière (1994)

Né à Barcelone, en Espagne, le 2 février 1913, Madame Palomino est canadienne depuis 1953. Après des études au Conservatoire d'art dramatique d'Argentine, elle se lance dans le journalisme et la radio. De plus, elle participe, en tant que comédienne, à deux saisons de théâtre au Chili. Elle s'installe par la suite au Pérou avec sa famille et devient directrice de la section théâtre de Radio-Lima, tout en continuant à faire du théâtre à titre de metteur en scène.

En 1946, elle fait un séjour d'un an à New York à la Columbia Broadcasting Corporation pour la Chaîne des Amériques. En 1947, elle fait un séjour d'un an à Paris, où elle est correspondante au journal La Prensa de Lima pour la section des Arts. En 1948, elle arrive à Montréal pour réaliser une série de reportages sur le Canada destinés à l'Amérique latine. Le 30 novembre de cette même année, elle fonde et co-dirige avec madame Yvette Brind'Amour le Théâtre du Rideau Vert, dont elle occupe depuis le poste de directrice générale.

En 1953, elle entre comme réalisatrice au Service international de Radio-Canada, section de la langue espagnole. Elle sera à la fois auteur, comédienne, et traductrice en langue espagnole de nombreux textes d'auteurs dramatiques québécois, plus de contes et légendes du répertoire canadien. Elle quitte Radio-Canada, en 1965, pour effectuer une tournée du Théâtre du Rideau Vert à Moscou, Leningrad et Paris.

Pendant son séjour à la radio, elle est correspondante pour divers journaux d'Amérique latine, s'efforçant ainsi de faire connaître à l'étranger les mille et un visages du Canada. En 1970-71, elle occupe le poste de présidente canadienne du Centre international du théâtre. La même année, le gouvernement québécois lui remet un parchemin honorifique en hommage à sa réussite et en reconnaissance de son apport à la vie culturelle du Québec. Elle est membre du Bureau des gouverneurs de l'École nationale de théâtre du Canada (1969-82); présidente de l'A.D.T. (1971-85); puis depuis 1985, présidente de Théâtres associés qui regroupent les théâtres institutionnels francophones.

Mercedes Palomino fut décorée de l'Ordre du Canada en 1983. Elle reçut en 1984 le Prix Victor-Morin de la Société Saint-Jean-Baptiste; en 1991, le Prix Gascon-Thomas de l'École nationale de théâtre; et en 1992, le Prix du Gouverneur général pour les arts de la scène.

Sa vision globale du théâtre a été déterminante, non seulement dans la destinée du Théâtre du Rideau Vert, mais aussi pour l'évolution de la dramaturgie québécoise.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018