Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Alain Fuchs

Officier (2014)

Après un brillant parcours universitaire, Alain Fuchs a pris en France les commandes du Centre national de recherche scientifique (CNRS). De 2010 à 2014, il a engagé ce grand organisme dans un important virage à l’étranger, triplant le nombre d’unités mixtes internationales (UMI); une UMI regroupe dans un même laboratoire du personnel du CNRS et du personnel du pays où est implanté le laboratoire. Grâce à son action, trois UMI ont été créées de toutes pièces au Québec, respectivement dans trois universités, avec un domaine spécifique pour chacune : études arctiques à l’Université Laval, mathématiques à l’Université de Montréal et nanotechnologies à l’Université de Sherbrooke.

Né en 1953 dans la ville suisse de Lausanne, M. Fuchs est d'abord élève de l'École polytechnique fédérale de Lausanne. Ingénieur chimiste, il obtient un doctorat d'État à l'Université Paris-Sud (Orsay) en 1983. De 1984 à 1985, il est attaché de recherche postdoctorale à l’Université d’Édimbourg.

De 1985 à 1996, il est chargé puis directeur de recherche au CNRS. De 1997 à 2000, il dirige le laboratoire de chimie physique des matériaux amorphes de l’Université Paris-Sud. De 2000 à 2006, il est directeur-fondateur du laboratoire de chimie physique de l’Université Paris-Sud. De 2006 à 2010, il est directeur de Chimie ParisTech. En 2010, il est nommé président du CNRS. Au cours des quatre années de son mandat, il rapproche le CNRS des universités et des grandes écoles pour concevoir une politique de recherche commune et participer à l'émergence de grands sites universitaires de taille mondiale. En 2014, il est reconduit à la présidence du CNRS, pour un second mandat.

Par ailleurs, pendant quinze ans (1995-2010), M. Fuchs est professeur de chimie. Au reste, son domaine de recherche, dans lequel il excellera et où les collaborations industrielles se feront nombreuses, concerne la modélisation et la simulation moléculaire du comportement des fluides confinés.

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018