Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Gilles Vigneault

Grand officier (2000)

Chevalier (1985)

Né à Natashquan en 1928, Gilles Vigneault obtient une licence ès lettres de l'Université Laval. Il enseigne dans quelques écoles secondaires, puis à l'Université Laval.

Comme Félix Leclerc, c'est par la littérature que Gilles Vigneault parvient à la chanson, après avoir exercé, de 1953 à 1960, de nombreux métiers qui l'ont préparé à sa carrière future.

Professeur, scripteur et animateur à la télévision comme à la radio, comédien, rédacteur de messages publicitaires et monologuiste à l'Arlequin et aux Quatre-z-arts -- théâtres de poche situés dans le Vieux-Québec --, il devient directeur de théâtre pour la Troupe des Treize. Ces années ont donné lieu à la publication des premiers numéros de la revue Émourie qu'il a fondée en 1953 et qu'il publiera jusqu'en 1966. En 1959, il inaugure les Éditions de l'Arc, où il fera paraître tous ses livres à la suite d'Étraves, son premier recueil.

C'est en 1960, à la Boîte à chansons, située à Québec, qu'il devient poète chantant. En 1962, il enregistre son premier microsillon et, l'année suivante, donne son premier récital à la Comédie canadienne. Pauline Julien fait triompher son Jack Monoloy à Sopot, en 1965. Ce succès le portera sur la scène parisienne du Bobino en 1966 et, plus tard, à l'Olympia. Toujours à Sopot, mais en 1966 cette fois, Monique Leyrac obtient le Grand Prix international de la chanson en interprétant Mon pays. Malgré ses succès dans le domaine de la chanson, à aucun moment Vigneault ne songe à abandonner l'édition et la littérature; en effet, depuis plus de trente ans, ses livres ont paru à un rythme régulier. Mentionnons ses plus récents ouvrages : Bois de marée, L'Armoire des jours, Comme un arbre en voyage, et une série d'entretiens avec François Régis Barbry et Jean Royer. M. Vigneault a publié plusieurs contes pour enfants : Les quatre saisons de Piquot, qui comprend un disque, Quelques pas dans l'univers d'Eva, Léo et les presqu'îles, Goya et le petit désert. Avec le comédien Marcel Sabourin, il a écrit des pièces de théâtre : Titom et Léo à vélo. Il a aussi publié un recueil de poésie à tirage limité, Septuor maritime -- un ouvrage publié à l'occasion du 450e anniversaire de la traversée de l'Atlantique par Jacques Cartier --, et un magnifique coffret réalisé par Michel Tétreault, Le Cirque, dans lequel les lithographies de Jean-Paul Riopelle accompagnent les textes de Gilles Vigneault (1998).

En 1983, le gouvernement du Québec lui décernait le prix Denise-Pelletier, accordé pour les arts d'interprétation. En 1984, il recevait, pour l'ensemble de son œuvre, le prix du président de la République, In honorem, de l'Académie Charles-Cros. Il est également titulaire de doctorats honorifiques accordés par six universités : l'Université Laval de Québec, l'Université du Québec à Montréal, l'Université de Montréal, l'Université Trent de Peterborough, l'Université York de Toronto, de même que l'Université Lumière de Lyon.

Gilles Vigneault a reçu les titres de chevalier de l'Ordre national du Québec en 1985, chevalier de l'Ordre de la Pléiade, chevalier de la Légion d'honneur et, depuis 1999, il est Commandeur des arts et lettres de France. Sans conteste, Gilles Vigneault est l'un des piliers de notre identité culturelle. Chaque année, il continue ses tournées en France, en Belgique et en Suisse. De ce fait, il contribue à la promotion de projets culturels et à leur projection dans la francophonie.

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017