Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


David Azrieli (1922 – 2014)

Chevalier (1999)

David Joshua Azrieli est né en 1922, dans la petite ville polonaise de Maków Mazowiecki. Il a perdu ses parents, sa sœur et son jeune frère dans la Shoah. En 1942, il a quitté l’Europe pour se réfugier en Palestine, où il s’est ultérieurement mis à étudier l’architecture, au Technion d’Haïfa. En 1948, il a rejoint les Forces de défense israéliennes et a participé à la guerre de 1948-1949, déclenchée au lendemain de la déclaration d’indépendance de l’État juif. Jusqu’en 1950, il habitait Israël.

M. Azrieli a immigré à Montréal en 1954. Il a obtenu un baccalauréat ès arts de l’Institut Thomas More en 1956 et une maîtrise en architecture de l'Université Carleton en 1997.

Il a modestement commencé sa carrière en bâtissant quatre immeubles à logements dans la banlieue de Montréal, à Anjou. Bien des années plus tard, il affichait un parcours impressionnant dans le domaine de la construction et du développement immobilier, avec des tours de bureaux, des complexes d’habitation et des centres commerciaux édifiés au Québec, en Ontario, aux États-Unis et en Israël. Pour la construction de chacun de ses bâtiments, M. Azrieli s’est donné comme ligne de conduite d’en assurer la conception architecturale, l’établissement des plans, la construction et l’exploitation en propre. L’homme, par son esprit audacieux et novateur, s’est mis aux premiers rangs des concepteurs, entrepreneurs et promoteurs immobiliers.

Au milieu de la décennie 1990, l’expansion qu’il avait menée aux Promenades de l'Outaouais (centre commercial de Hull) a retenu l’attention au Québec.

À l’extérieur du Canada, il a construit, en 1982, la première galerie marchande climatisée d’Israël. Ultérieurement, il a été le promoteur de plusieurs centres commerciaux dans le pays, notamment le Canyon Jerusalem, inauguré en 1994 et alors le plus grand ensemble de boutiques du bassin méditerranéen.

Altruiste, David Azrieli aura fait preuve d’un engagement social exceptionnel envers sa proche collectivité et la communauté juive. Il a permis d’offrir à l'Université Concordia la première bourse pour études de troisième cycle en 1975 et d’y créer la Collection Holocauste Azrieli, en 1982. Il a aussi été vice-président du conseil d'établissement international et membre du conseil d'administration du Technion (institut universitaire israélien de technologie). Il a de plus été membre du conseil d'établissement de l'Université de Tel Aviv, membre du conseil général de l'École des beaux-arts de Bezalel, à Jérusalem, ainsi que membre du conseil d'université de la Yeshiva Université, à New York. Il a, en outre, fait partie du conseil consultatif et du conseil d'administration de la Chambre de commerce Canada-Israël.

Au moment de son décès, ce membre de l’Ordre du Canada était titulaire de plusieurs diplômes d’honneur, décernés par des établissements universitaires canadiens et israéliens. À l’occasion des 50 ans de la création de l’État juif, le premier ministre d'Israël, Benyamin Netanyahou, lui avait remis le prix Jubilee, hautement symbolique, pour son apport à l'économie israélienne.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2014