Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Pierre Bois (1924 – 2011)

Officier (1996)

Il est né le 22 mars 1924 à Oka. Après ses études à l'Institut de médecine et de chirurgie expérimentales sous la direction du professeur Hans Selye, le Dr Bois entreprend, dans les départements de pathologie et de pharmacologie de l'Université de Montréal, des recherches fondamentales : d'abord, dans le domaine de l'endocrinologie surrénalienne, il examine les effets d'une série d'agents corticostéroïdiens de synthèse sur la morphologie rénale; puis, avec la collaboration de son collègue Jasmin, il mène des études qui porteront sur les mastocytes et l'histamine, incluant des travaux originaux sur la production expérimentale de cancers lymphoïdes associée à un déficit en magnésium. Ces travaux ont fait l'objet d'une série de communications scientifiques et de publication dans les périodiques les plus prestigieux.

En 1964, le Dr Bois devient directeur du Département d'anatomie et fait de cette unité universitaire, un centre de recherche et d'enseignement des sciences de base vraiment à l'avant-garde à cette époque. Mais c'est au cours de son décanat, pendant plus de dix ans, à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal, qu'il exercera une influence des plus marquantes à cette période de grande transformation des cursus et des modèles de gestion des facultés de médecine du Québec. Comme administrateur universitaire, son style calme et réservé, son sens de la justice lui assureront la loyauté de ses collaborateurs et l'appui des étudiants.

Sur le plan international, de 1977 à 1981, il dirige un projet de collaboration pour l'établissement de la Faculté de médecine de Sousse en Tunisie.

En 1981, le Dr Bois accède au poste le plus éminent du monde scientifique médical : la présidence du Conseil de recherches médicales du Canada. Il dirigera les destinées de cet organisme pendant dix ans et réussira à concilier les intérêts des autorités gouvernementales, les aspirations des chercheurs, le besoin de répondre aux problèmes de santé de la population et la nécessité de contribuer à l'avancement des connaissances. Le Dr Bois s'acquitta de cette tâche difficile avec brio. Les politiques qu'il a développées au cours de son mandat sont encore en application aujourd'hui et ont d'ailleurs servi de modèles pour plusieurs organismes de même type sur la scène internationale.

Le Dr Bois est membre de la Société royale et Associé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Il a été nommé Chevalier de l'Ordre national du mérite de la République française en 1988 et il est Officier de l'Ordre du Canada depuis 1994.

Vidéo

Recherche dans le site