Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Pierre-F. Côté (1927 – 2013)

Officier (1998)

Né à Québec en 1927, avocat et diplômé en relations industrielles, Pierre-F. Côté entre dans la fonction publique québécoise en 1960 et occupe en particulier pendant quatre ans le poste de chef de cabinet du ministre des Richesses naturelles. Il remplit le poste de greffier de la ville de Québec de 1969 à 1978. En mars 1978, l'Assemblée nationale le désigne à l'unanimité directeur général des élections du Québec où il entre officiellement en fonction en mai de la même année. Depuis 1983, M. Côté assume la responsabilité entière de la législation électorale provinciale et agit comme président de la Commission de la représentation électorale. Son champ de responsabilités s'étend aux scrutins (élections partielles, élections générales et référendums), au financement des partis politiques et au contrôle des dépenses électorales ainsi qu'à la représentation électorale (détermination du nombre de circonscriptions et établissement de la carte électorale). Ces fonctions s'étendent aussi au domaine municipal.

Il a également été consultant en 1987 auprès des électeurs du Nouveau-Québec (Nunavik). Il a participé à une mission d'observation lors des élections de 1987 en Haïti et, en 1990, il est le représentant personnel du secrétaire général de l'Organisation des États américains et coordonnateur de la mission d'observation du processus électoral en République d'Haïti. En 1993, l'Assemblée nationale lui confiait un nouveau mandat, celui de mener une consultation sur la faisabilité d'une liste électorale informatisée.

Son expérience et ses connaissances ont été requises par de nombreux pays en voie de démocratisation. De plus, à la suite du IVe Sommet de la Francophonie tenu à Chaillot en novembre 1991, on lui a confié le mandat d'élaborer un programme de formation visant à appuyer le processus de démocratisation dans les pays francophones. Des représentants de dix pays africains ont pu bénéficier de ce programme lors de deux séminaires qui ont eu lieu en 1992 et en 1993 à Québec. Au cours du Ve Sommet de la Francophonie qui s'est déroulé à l'Île Maurice en 1993, M. Côté a reçu le mandat de concevoir et d'offrir un programme de formation s'adressant aux formateurs électoraux des pays en voie de démocratisation de la Francophonie. M. Côté est membre du Concil on Governmental Ethics Laws, dont il a reçu en 1989 la cinquième distinction d'honneur, et a été président du Fonds international Cogel.

Il quitte la fonction de directeur général des élections en 1997 et reçoit le prix Honneur 1997 de la Société des relations internationales de Québec.

Mise à jour

Pierre F. Côté a reçu la médaille Georges-Henri-Lévesque (1994), décernée par la Faculté des sciences sociales de l'Université Laval, et le Prix d'honneur de la Société des relations internationales du Québec (1997).

Depuis sa nomination, il a été fait officier de l'Ordre de la Pléiade en 1998 et chevalier de l'Ordre de la Légion d'honneur de France en 2001. Retraité depuis 1997, Pierre F. Côté est engagé auprès de la Fondation communautaire du Grand Québec et de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant.

(Mis à jour en mai 2007)

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018