Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


L. Yves Fortier

Officier (2006)

Dans la décennie 2000, L. Yves Fortier se voit consacré parmi les meilleurs arbitres au monde. On ne compte plus alors les tribunaux nationaux et supranationaux où il a exercé ses talents d’avocat.

M. Fortier est né à Québec, en 1935. Il est titulaire d’un baccalauréat en droit civil de l’Université McGill (1958) et d’une maîtrise en droit de l’Université d’Oxford (1960). Il est admis au Barreau du Québec en 1961 et nommé conseiller de la reine en 1976.

Il connaît une carrière bien remplie à l’échelle internationale : de 1984 à 1989, il est de la Cour permanente d'arbitrage; de 1988 à 1992, il est ambassadeur et représentant permanent du Canada à l’Organisation des Nations Unies (ONU); de 1989 à 1991, il est représentant du Canada au Conseil de sécurité de l'ONU; de 1998 à 2001, il est président de la London Court of International Arbitration ainsi qu’arbitre et juge principal du Tribunal arbitral pour les comptes en déshérence en Suisse. De plus, en 2012, il est nommé à la tête du Conseil des sanctions de la Banque mondiale, pour un mandat de cinq ans.

Au pays même, son parcours professionnel se révèle également remarquable. Il plaide des causes importantes devant les tribunaux fédéraux et québécois. Il est avocat-conseil pour de nombreuses commissions royales et commissions d’enquête ainsi que négociateur en chef pour Ottawa dans le dossier des pêches et négociateur pour Québec auprès des Cris et des Innus. De 1992 à 2009, il est président du grand cabinet d’avocats Ogilvy Renault, qui passera, en 2010, dans le giron du groupe Norton Rose Fulbright. En 2011, il quitte le groupe pour être arbitre indépendant. Finalement, en 2012, il intègre Arbitration Place, comme arbitre à demeure.

Par ailleurs, au cours de sa carrière, M. Fortier aura été administrateur de plusieurs sociétés, dont Alcan, Rio Tinto, la Banque Royale du Canada, la Compagnie de la Baie d'Hudson et la Financière Manuvie.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018