Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Remise de l'insigne de grande officière (2009)Louise Arbour

Transcription

Votre parcours de juriste est prodigieux.

Vous êtes admise au Barreau du Québec en 1971 et au Barreau de l’Ontario en 1977.

En 1987, vous intégrez la magistrature comme juge à la Haute cour de justice de l’Ontario. Puis, en 1990, vous êtes nommée juge à la Cour d’appel de cette province.

Vous devenez une figure publique en 1995 en présidant une commission d’enquête faisant la lumière sur des événements tragiques survenus à la prison pour femmes de Kingston.

Un an plus tard, votre carrière prend une envergure internationale lorsque vous devenez procureure  à la Cour de justice internationale de La Haye.

Vous présidez les audiences du Tribunal international pour le Rwanda, puis pour l’ex-Yougoslavie. En 1999, contre toute attente, vous réussissez à faire inculper pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité le dictateur serbe Slobodan Milosevic.

En 1999, vous êtes nommée juge à la Cour suprême du Canada.

Puis, en 2004, vous répondez à l’appel du Secrétaire général de l’ONU et devenez Haut-commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme. Vous avez donné à cette fonction un prestige et une autorité inégalés.

Vous avez fait trembler les dictateurs du monde. Vous n’avez pas hésité à visiter des zones de grand danger pour dénoncer le sort de populations civiles persécutées. Et vous n’avez jamais craint de dénoncer les abus des gouvernements.

Vous êtes reconnue pour avoir révolutionné le droit international.

Votre courage et votre foi en la justice sont exemplaires.

Vous êtes une des juristes les plus influentes de la planète.

Louise Arbour, au nom du peuple québécois, je vous fais grande officière de l’Ordre national du Québec.

Retour à la biographie de Mme Arbour

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017