Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Maurice L'Abbé (1920 – 2006)

Officier (1993)

Né à Ottawa en 1920, Maurice L'Abbé, après ses études secondaires au Séminaire de Saint-Hyacinthe, obtient sa licence en sciences mathématiques en 1945 de l'Université de Montréal, et quelques années plus tard un doctorat en mathématiques de l'Université Princeton du New-Jersey. D'abord assistant professeur à la Faculté des sciences de l'Université de Montréal, il devient professeur agrégé en 1950, puis professeur titulaire en 1956.

Directeur du département de mathématiques de l'Université de Montréal de 1957 à 1968, il est nommé vice-doyen de la Faculté des sciences de 1964 à 1968 et vice-recteur à la recherche de 1968 à 1978.

Sous sa direction, le Département de mathématiques prend un essor considérable. En 1962, il fonde le Séminaire de mathématiques supérieures, séminaire qui existe encore aujourd'hui et dont la tenue constitue, chaque année, un événement important au sein de la communauté internationale. En 1968, il crée le Centre de recherches mathématiques de l'Université de Montréal. Ces deux organismes - le Séminaire et le Centre - ont permis la création de l'Institut des sciences mathématiques de Montréal en faisant participer les meilleurs mathématiciens au monde à la vie scientifique montréalaise.

M. L'Abbé fut président de l'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences (ACFAS) en 1964 et président de la Société mathématique du Canada de 1967 à 1969.

Durant son mandat comme vice-recteur à la recherche à l'Université de Montréal, M. L'Abbé contribue au développement de la recherche collective et interdisciplinaire en participant à la création d'une dizaine de centres de recherche. En 1980, il quitte l'Université de Montréal pour devenir directeur général du Conseil des sciences du Canada. En 1983, le Gouvernement du Québec crée le Conseil de la science et de la technologie et invite M. L'Abbé à en devenir le premier président. Durant les six années de sa présidence, le Conseil réalise de nombreuses études qui auront une influence marquée sur la politique scientifique et technologique au Québec.

M. L'Abbé s'est vu décerner plusieurs distinctions académiques. Il reçoit une bourse post-doctorale de recherche de la Société royale du Canada à l'Université de Paris en 1952-53, le prix du Concours scientifique de la province de Québec en 1954, le Mérite annuel des Diplômés de l'Université de Montréal en 1978, un doctorat ès-sciences honorifique de l'Université McGill en 1979, la médaille du Centre Jacques-Cartier en 1989. Il devient en 1990 le premier récipiendaire du Prix Walter-Hitschfeld décerné par l'Association canadienne d'administration de la recherche universitaire.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018