Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Jean-Marie Roy (1925 – 2011)

Officier (2004)

Architecte prolifique, Jean-Marie Roy a fait entrer l’architecture québécoise dans la modernité, tout en respectant la tradition. Pour lui, art et architecture sont intimement liés et, pour soustraire les villes contemporaines à l’anonymat, il lui a toujours paru primordial d’en préserver le patrimoine. Un grand nombre d’architectes ont été inspirés par la simplicité et la rigueur de sa démarche. Grand collectionneur, son engagement envers l’art et les artistes s’est traduit par la constitution d’une impressionnante collection d’œuvres patrimoniales et d’œuvres d’art du XXe siècle, dont il a su faire profiter les musées du Québec.

Jean-Marie Roy est né à Saint-Léon-de-Standon, en 1925. Il a fait des études à l’École des beaux-arts de Montréal, avant d’obtenir un certificat en études avancées de l’Université de Genève.

En 1956, l’architecte ouvre son propre cabinet. Il est professeur à mi-temps, à l'École d'architecture de l'Université Laval, de 1961 à 1964. En 1966, il s’associe à deux collègues pour former la firme Gauthier, Guité, Roy, où il travaillera jusqu’en 1989.

Jean-Marie Roy a conçu de nombreux édifices scolaires et religieux (le Campus de Cap-Rouge), administratifs (le Centre de recherche industrielle du Québec), culturels (les Forges du Saint-Maurice, la porte Prescott), sportifs (le PEPS de l’Université Laval) et privés, dont plusieurs ont été primés. Il a participé à plusieurs jurys et collaboré à de prestigieux comités. L’École d’architecture de l’Université Laval a tenu, en 2003, une exposition lui rendant hommage.

De 1961 à 1991, Jean-Marie Roy a été critique invité à l’École d’architecture de l’Université Laval. Il a été président du conseil d’administration du Musée national des beaux-arts du Québec, de 1984 à 1989, et membre des conseils d’administration de plusieurs autres musées et centres d’art québécois, leur faisant profiter de ses connaissances en arts visuels.

Jean-Marie Roy est membre de l’Ordre du Canada depuis 1995. Il est également membre de l’Académie royale des arts du Canada et fellow de l’Institut royal d'architecture du Canada (1975). Il a reçu la Médaille du mérite, de l’Ordre des architectes du Québec (1989); le Prix pour la promotion de la culture, de l’Institut canadien de Québec (1986); la Médaille du Gouverneur général (1986) et le Prix d'excellence en architecture, de l’Ordre des architectes du Québec, pour le projet des Forges du Saint-Maurice (1985); le prix d'excellence Canadian Architect '82 (1983); le prix Distinction, de l'Ordre des architectes du Québec (1981 et 1978); le Prix du Conseil canadien de l’habitation (1974 et 1976); la médaille Massey (1970 et 1967) et le Prix pour le Concours scolaire, du ministère de l’Éducation du Québec (1964).

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018