Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Maurice Proulx (1902 – 1988)

Officier (1988)

Né à St-Pierre de Montmagny le 13 avril 1902, il est issu de huit générations de cultivateurs dont il est très fier. Après son classique au Collège Ste-Anne de La Pocatière, il entre au Grand Séminaire de Québec et est ordonné prêtre le 24 juin 1928. Trois ans plus tard, il est bachelier en sciences agronomiques de l’Université Laval et se voit attribuer une bourse d'études à l'Université Cornell (Ithaca New York) en vue d'un doctorat en agronomie. Afin de perfectionner son anglais, il va au cinéma, récemment devenu parlant, et s'y intéresse.

En 1934, à la fin de ses études, l'utilisation que fait un conférencier d'un nouveau film 16 mm pour illustrer son sujet lui révèle les possibilités fantastiques que ce nouveau film offre au futur professeur. Il se procure une ciné-caméra avant de venir donner ses cours d'amélioration des plantes à La Pocatière.

Dès l'automne 1934, il accompagne un groupe de colons en Abitibi; c'est le début du premier long métrage documentaire réalisé au Québec. Ce film «EN PAYS NEUFS» sera sonorisé à New York en 1937.

Ce pionnier du cinéma produira par la suite cinquante (50) films sonores et plus d'une centaine de documents filmés. Cette collection unique au monde, semble-t-il, a été donnée aux Archives Nationales du Film du Québec. En 1936, l'abbé Proulx passe huit mois en Europe pour étudier l'agriculture de dix pays et rapporte quinze heures de documents filmés.

En 1939, il participe à la fondation de l'Office National du Film à Ottawa.

En 1944, il est conseiller d'un Premier ministre (Adélard Godbout) lors de la fondation du Service de ciné-photographie à Québec.

En 1953, à la demande de son évêque, il fonde un service social diocésain. Il s’entoure de travailleurs sociaux, mais se réserve le service d'adoption. En treize ans, avec son équipe, il trouve des foyers d'adoption pour un millier d'enfants.

En 1979, il accepte de patronner «La Fondation Maurice Proulx» pour les scouts et les guides.

L'abbé Proulx a toujours été très impliqué dans tous les mouvements locaux et régionaux, ce qui lui a valu plusieurs décorations. Entre autres, il est Commandeur du Mérite agricole, Commandeur du Mérite agronomique et membre de l'Ordre du Canada. L'Université Concordia lui a décerné un doctorat en droit honoris causa en 1979. En 1984, le «Festival des Films du Monde» lui rend hommage à l'occasion du 50e anniversaire de «En pays neufs». En octobre suivant, il représente le Canada au Festival International du Film du monde rural en France. Il y est membre du jury. En novembre 1984, on inaugure la Salle Maurice Proulx au musée François Pilote de La Pocatière. En 1985, l'ADATE, institue le Prix d'excellence Maurice Proulx pour la meilleure production québécoise.

De plus, les différentes télévisions ont produit plus de six heures d'émissions sur son oeuvre.

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018