Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Brian Mulroney

Grand officier (2002)

Né à Baie-Comeau en 1939, Brian Mulroney est d'ascendance irlandaise. Il fait ses études de droit à l'Université Laval de 1960 à 1964, dans une classe où l'on retrouve, notamment, Lucien Bouchard, Peter G. White et Michael Meighen.

Avocat, il joue un rôle important à la Commission d'enquête sur l'industrie de la construction (Commission Cliche) en 1974 et 1975. Par la suite, il entre au service de la compagnie Iron Ore à titre de vice-président, puis de président de 1977 à 1983.

Actif en politique depuis les débuts de sa carrière, il se présente à la direction du Parti conservateur du Canada en 1983, pour ensuite devenir chef de l'opposition à la Chambre des communes et premier ministre fédéral à l'élection de septembre 1984.

Dès son accession au pouvoir, Brian Mulroney souhaite mettre un terme à la confrontation entre le fédéral et le Québec; c'est la politique du " beau risque ", avec pour interlocuteurs les premiers ministres québécois René Lévesque et Pierre-Marc Johnson. Un premier Sommet de la francophonie peut alors avoir lieu, son gouvernement acceptant que le Québec y joue un rôle international. Brian Mulroney négociera aussi l'Entente du lac Meech qui aurait permis au Québec de regagner le giron constitutionnel canadien dans l'honneur et la dignité.

Homme de vision, Brian Mulroney a compris que le Canada ne pourrait atteindre son plein développement économique sans des relations commerciales plus harmonieuses avec les États-Unis. Il a convaincu les autorités américaines, et plus particulièrement les présidents Reagan et Bush, de l'intérêt pour l'Amérique d'un accord de libre-échange entre le Canada et les États-Unis, qui s'est ensuite étendu au Mexique. Les ententes signées dans ce cadre ont été un point de départ pour le renouveau économique du Québec.

Le premier ministre Mulroney a aussi mené à bien une réforme importante de la fiscalité canadienne, en remplaçant la taxe du " manufacturier " par une taxe élargie sur les produits et services, arrimée aux taxes de vente des provinces. Encore là, un arrangement administratif intervenu avec le Québec donne au ministère du Revenu le mandat de percevoir cette taxe pour le compte du gouvernement fédéral.

Brian Mulroney est compagnon de l'Ordre du Canada depuis 1998.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018