Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Alain Rey

Chevalier (2003)

Alain Rey a été reçu chevalier de l’Ordre national du Québec en 2003 pour sa contribution remarquable à la qualité et au rayonnement de la langue française du Québec.

Lexicographe mondialement reconnu et linguiste de grande réputation, Alain Rey a joué un rôle fondamental en ce qui a trait à la description et à la diffusion de la langue française, en tant que concepteur et directeur des Dictionnaires Le Robert.

Alain Rey est né en France, à Clermont-Ferrand, en 1928. Dès 1952, il s’associe à l’élaboration du Grand Robert. Six ans plus tard, il devient le secrétaire général rédactionnel de ce dictionnaire novateur qui allait révolutionner la lexicographie française au moment de sa parution, en 1964. En collaboration avec Josette Rey-Debove et Henri Cottez, il conçoit ensuite le Petit Robert, paru en 1967. Peu de temps avant sa mort, Paul Robert lui confie la mission de mettre à jour et d’enrichir le dictionnaire dont il avait dirigé la rédaction.

Parallèlement à ce travail, Alain Rey a publié, en 1970, Littré, l’humaniste et les mots, qui a obtenu le Prix de l’Académie française. Il est aussi l’auteur du Dictionnaire historique de la langue française, une contribution remarquable à la connaissance étymologique de la langue. De nombreuses revues de linguistique et de sémiotique, en France, au Québec, en Allemagne, en Roumanie, aux États-Unis et en Asie, ont diffusé ses recherches.

En 1968, Alain Rey a enseigné la linguistique à l’Université de Montréal. Par la suite, il a participé étroitement à la constitution progressive d’une théorie et d’une pratique de l’aménagement de la langue française au Québec, principalement au cours des années qui ont précédé et suivi l’adoption de la Loi sur la langue officielle (1974) et de la Charte de la langue française (1977). Très intéressé par l’étymologie, il a exercé une influence certaine sur les travaux de l’Office québécois de la langue française en matière de néologie.

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018