Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Rémi Marcoux

Officier (2008)

Plus de 30 ans d’innovation et de leadership dans les secteurs de l’édition, de l’impression et de la distribution jalonnent la carrière de Rémi Marcoux, fondateur en 1976 de Transcontinental. Le succès de l’entreprise, qui compte aujourd’hui plus de 15 000 salariés, se décline comme suit : premier imprimeur du Canada et sixième en Amérique du Nord, premier éditeur au pays de magazines destinés aux consommateurs et d’ouvrages pédagogiques de langue française, deuxième éditeur de journaux locaux et régionaux du Canada ainsi que fournisseur de contenu numérique en pleine croissance. M. Marcoux a occupé le poste de président et chef de la direction de Transcontinental jusqu’en 2004 et, depuis, il agit à titre de président exécutif du conseil.

Rémi Marcoux est né à Saint-Elzéar de Beauce en 1940. Il a obtenu son diplôme de comptable agréé en 1969 et l’Ordre des comptables agréés du Québec lui a attribué le titre de fellow en 1988. Il quitte, en 1975, son poste de vice-président à l’exploitation à Quebecor pour acquérir un petit atelier d’impression à Saint-Laurent. La suite des choses est remarquable. En 2008, Transcontinental possède une soixantaine d’imprimeries réparties au Canada, aux États-Unis et au Mexique.

Devenue société ouverte en 1984, Transcontinental assure sa croissance grâce à de solides bases financières ainsi qu’à une culture d’entreprise forte et innovante. Elle consacre environ 1 % de ses profits à des causes humanitaires et sociales : Fondation de l’Institut de cardiologie de Montréal, Centraide du Grand Montréal, Chaire de gestion des arts Carmelle-et-Rémi-Marcoux de HEC Montréal, tout en favorisant l’aide aux projets auxquels participe son personnel. Par ailleurs, en 2007, Corporate Knights, organisme voué à la promotion de pratiques et d’investissements socialement responsables, reconnaît, et ce, pour une cinquième fois en six ans, que Transcontinental est l’une des 50 entreprises canadiennes les plus socialement responsables.

Sur le plan personnel, M. Marcoux se voit accorder au fil des ans de nombreuses reconnaissances. En 2003, il reçoit un doctorat honoris causa de HEC Montréal, et c’est en 2006 qu’il fait son entrée au Temple de la renommée de l’industrie de l’impression en Amérique du Nord. En 2007, Rémi Marcoux est devenu membre de l’Ordre du Canada et, la même année, la Web Offset Association lui a décerné le Harry V. Quadracci VISION Award.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018