Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Claude Galarneau (1925 – 2018)

Chevalier (1996)

Professeur émérite de l’Université Laval, Claude Galarneau occupait une place unique dans la recherche historique canadienne. On lui doit de sérieuses connaissances historiques sur les relations franco-québécoises après 1763 ainsi que sur les imprimés du Canada français, surtout ceux du XIXe siècle, qu’il a mis en lumière.

M. Galarneau naquit à Donnacona en 1925. Il fut la première personne à s’inscrire, en 1947, à l’Institut d’histoire et de géographie de l’Université Laval, d’où il allait sortir avec une licence en histoire. De 1950 à 1953, il poursuivit ses études universitaires en France; il passa un an à Lyon, puis deux à Paris. En 1969, il obtint un doctorat en histoire de la Sorbonne.

De 1953 à 1990, il enseigna l’histoire à l’Université Laval. Pendant cette période, en 1965, il y prit la direction de l’Institut d’histoire (issu de la scission, en 1955, de l’Institut d’histoire et de géographie). Celui-ci se trouva fondu, en 1971, dans le Département d’histoire de l’Université, lors de la création de ce dernier.

En parallèle de son professorat, cet historien-chercheur mena de grands travaux portant sur les relations post-Conquête du Québec et de la France, avant d’ouvrir un vaste chantier consacré à l’histoire socioculturelle du Québec. Ses champs privilégiés d’investigation étaient, en ce qui regarde le Canada français, l’alphabétisation, l’enseignement classique et les écoles d’avant le système éducatif. En outre, il s’intéressait de près à l’évolution des imprimés (livres et presse périodique, notamment) sous plusieurs aspects, de la fabrication à la diffusion.

M. Galarneau a publié assez abondamment dans son domaine, avec des ouvrages d’importance, des chapitres de livres et des articles de revues savantes. Il a assuré la rédaction d’une bonne trentaine d’articles pour le Dictionnaire biographique du Canada, ouvrage bilingue majeur.

Il organisa, avec Maurice Lemire, de l’Institut québécois de recherche sur la culture, le colloque international Livre et lecture au Québec (1800-1850). Tenu en 1987, ce rendez-vous fructueux a donné lieu, l’année suivante, à un ouvrage sous le même intitulé, et ce, sous la direction des deux hommes. Presque vingt-cinq ans plus tôt, M. Galarneau avait préparé une autre rencontre marquante : le Colloque d’histoire franco-canadien, qui s’était déroulé à l’Université Laval en 1963. Selon l’historien Marcel Trudel, G.O.Q., cette manifestation allait, dans la pratique historienne québécoise, « orienter les recherches selon des perspectives de convergence et de collaboration », grâce à un souci d’interdisciplinarité.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018