Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Jeannine Guindon (1919 – 2002)

Chevalière (1990)

Née à Montréal le 3 septembre 1919, Jeannine Guindon fait ses études à l'Université d'Ottawa où elle obtient un baccalauréat ès-arts en 1939 et un diplôme de pédagogie. Une maîtrise ès-arts (psychologie) en 1945 et un doctorat en psychologie (Ph.D.) en 1969 lui sont ensuite décernés par l'Université de Montréal.

Après avoir été professeure en Ontario, madame Guindon devient directrice générale (1947-1977) du Centre d'orientation et de réadaptation de Montréal. Fondatrice de la profession de psycho-éducation, elle fonde également le Centre de psycho-éducation du Québec qu'elle dirige de 1953 à 1969. Elle enseigne à l'Université de Montréal de 1953 à 1985 et à l'Institut de psychologie de 1953 à 1972. Elle assure la direction de l'École de psycho-éducation de l'Université de Montréal de 1972 à 1976 et devient fondatrice-directrice de l'Institut de formation et de rééducation de Montréal de 1977 à 1984. Membre du conseil de l'Université de Montréal de 1977 à 1985, et du Comité exécutif de cette même institution de 1979 à 1985, elle est directrice des programmes de l'Institut de formation et de rééducation de Montréal depuis 1984.

Professeure émérite de l'Université de Montréal, madame Guindon est membre de l'Ordre du Canada depuis 1974 et elle a reçu la décoration «Pro Ecclesia et Pontifice» - Paul VI du Diocèse de Montréal. Elle détient un doctorat honoris causa en éducation de l'Université de Sherbrooke. Elle a publié les volumes intitulés «Le processus de rééducation du jeune délinquant par l'actualisation des forces du moi», «Les étapes de rééducation» et «Vers l'autonomie psychique de la naissance à la mort». Plusieurs articles de revues savantes, de périodiques spécialisés ou de recueils s'ajoutent à ces ouvrages.

Madame Guindon a participé à plusieurs émissions de radio et de télévision à Radio-Canada concernant la rééducation des jeunes délinquants. Conférencière appréciée, elle a participé à de nombreux congrès et symposiums au Québec et à l'étranger. Elle a également été consultante pour la formation d'éducateurs pour l'enfance inadaptée tant à l'étranger qu'au Canada.

Madame Guindon a initié et continue de développer l'approche psychologique de l'actualisation des forces vitales humaines et les sessions données dans le cadre de l'Institut de formation et de rééducation de Montréal sont connues internationalement.

Madame Guindon a toujours eu un intérêt particulier pour les personnes en difficulté: handicapés, retardés mentaux, enfants souffrant de troubles émotifs, délinquants et inadaptés sociaux. Fondatrice de l'Institut de formation et de rééducation de Montréal, elle a choisi de travailler à la formation des intervenants et intervenantes auprès de ces diverses clientèles et dans des milieux où les personnes ont besoin de leurs forces vitales humaines: les jeunes, les parents, les infirmiers et infirmières, les malades, les intervenants du milieu québécois, d'autres régions du Canada et des divers continents. Docteur Guindon a accepté d'investir non seulement auprès des intervenants de notre milieu mais de façon privilégiée auprès des «multiplicateurs» engagés dans les pays en voie de développement.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018