Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Normand Séguin

Chevalier (2008)

Normand Séguin est historien et professeur émérite de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Animé d’une authentique passion, cet intellectuel de premier ordre a travaillé à mieux comprendre la société québécoise à travers ses adaptations et ses transformations. Les rapports qu’il a établis avec d’autres disciplines, notamment la géographie et la sociologie, ont grandement inspiré sa démarche. Homme d’équipe, il a consacré beaucoup d’énergie à promouvoir la collaboration interdisciplinaire dans l’enseignement et la recherche.

M. Séguin est né à Val-d’Or en 1944. Il possède un baccalauréat en pédagogie (1965) de l’Université de Montréal, une maîtrise (1968) et un doctorat (1976) en histoire de l’Université d’Ottawa.

Il y a une vingtaine d’années, M. Séguin convainquait le Conseil des universités du Québec de confier à l’UQTR, pourtant une petite université, l’unique programme pluridisciplinaire de doctorat consacré à la société québécoise. Pour soutenir au mieux ce programme doctoral, il a réuni à l’UQTR des chercheurs de différentes disciplines pour créer, en 1986, le Centre de recherche en études québécoises, institut consacré à l’étude du changement socioculturel au Québec. Puis en 1993, il concluait un partenariat entre cet institut et le Laboratoire de géographie historique de l’Université Laval pour fonder et codiriger le renommé Centre interuniversitaire d’études québécoises. Celui-ci intègre des chercheurs venant de la plupart des universités québécoises et produit une collection d’ouvrages thématiques groupées sous le titre Atlas historique du Québec.

L’approche interdisciplinaire de M. Séguin, couplée à son souci de conceptualisation et de théorisation, a permis – dès la fin des années 1970 – à la discipline historique de puissamment se renouveler ou, du moins, de s’affiner grandement. Sa thèse de doctorat (La conquête du sol au XIXe siècle) et ses ouvrages ultérieurs ont révolutionné la manière d’analyser le passé, surtout l’histoire régionale et territoriale, montrant la nécessité de se servir du bagage conceptuel des sciences économiques, de la géographie, de la sociologie et d’autres disciplines. L’Atlas historique du Québec, dont il fut codirecteur, est son œuvre majeure.

Leader scientifique et rassembleur, Normand Séguin a été aussi un enseignant hors pair et un directeur d’études très recherché.

Ses réalisations lui ont valu plusieurs honneurs. Il a reçu le prix Lionel-Groulx en 1984 et 1996, ainsi que le prix Clio-Québec en 2001. La Société royale du Canada l’a admis dans ses rangs en 1990, l’ACFAS lui a décerné son prix Jacques-Rousseau en 2001 et l’UQTR l’a décoré de sa médaille en 2002.

Vidéo

Recherche dans le site