Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Wajdi Mouawad

Chevalier (2010)

Révélation du théâtre contemporain des dix dernières années, Wajdi Mouawad est un artiste complet qui joint l'écriture et la mise en scène à l'interprétation.

Né au Liban, en 1968, M. Mouawad a été contraint d'abandonner sa terre natale à l'âge de huit ans pour cause de guerre civile. Débute alors une période d'exil avec sa famille qui le conduit d'abord en France. De l'Hexagone, il émigre à nouveau et vient en 1983 se fixer définitivement à Montréal. C'est là qu'il fait ses études et obtient un diplôme  d'interprétation de l'École nationale de théâtre. À sa sortie, il joue, écrit et met en scène plusieurs spectacles avec le théâtre Ô Parleur, compagnie qu'il fonde avec Isabelle Leblanc. En 1990 et en 1991, il signe déjà trois œuvres, et sa carrière de metteur en scène s'amorce à peu près à la même époque. Par la suite, son parcours de metteur en scène lui donne à explorer des univers aussi riches qu'hétéroclites.

En 1997, Wajdi Mouawad effectue un virage marquant en montant sa pièce Littoral (en collaboration avec Isabelle Leblanc), qu'il adapte et réalise au cinéma en 2005; expérience qu'il renouvellera avec Rêves, puis Incendies et ensuite Forêts. De 2000 à 2004, il assume la direction artistique du Théâtre de Quat'Sous de Montréal. En 2005, il fonde deux compagnies de création qui se répondent de part et d'autre de l'Atlantique : Abé carré cé carré, qu'il codirige avec Emmanuel Schwartz à Montréal, et Au carré de l'hypoténuse, à Paris. En 2007, M. Mouawad prend la direction artistique du Théâtre français du Centre national des arts d'Ottawa et, parallèlement, se met à travailler en étroite collaboration avec le Théâtre d'aujourd'hui de Montréal.

En 2009, son association avec le Festival d'Avignon vient consacrer le talent de l'artiste qui, depuis plus de vingt ans, crée sans tapage ni fracas une puissante œuvre dramatique. La même année, cet officier de l'Ordre du Canada et ce chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres de France se voit remettre, par l'Académie française, le Grand Prix du théâtre pour l'ensemble de son œuvre.

Recherche dans le site