Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Jean O'Neil

Chevalier (1998)

Romancier, conteur, dramaturge, critique et journaliste. Il fait ses études classiques au Séminaire Saint-Charles-Borromée (B.A. 1957), puis il est journaliste à Granby, Chicoutimi, Québec et Montréal. En 1969, il devient agent d'information au gouvernement du Québec et travaille successivement dans plusieurs ministères et organismes.

Il fait jouer deux pièces de théâtre, Les Bonheurs-z-essentiels à l'Estoc (1966), et Les Balançoires au théâtre de Quat'Sous (1972). Il publie Je voulais te parler de Jeremiah, d'Ozélina et de tous les autres..., HMH, 1967, Libre Expression, 1994; Les Hirondelles, HMH, 1993, Libre Expression, 1995; Cap-aux-Oies, Libre Expression, 1980 et 1991 en édition illustrée; Giriki et le prince de Quécan, Libre Expression, 1982; Montréal by Foot, les Éditions du Ginkgo, 1983; Oka, les Éditions du Ginkgo, 1987; Promenades et Tombeaux, Libre Expression, 1989 et 1996 en édition illustrée; Gabzou, Libre Expression, 1990; L'Île aux Grues, Libre Expression, 1991; Lise et les trois Jacques, Libre Expression, 1992; Géographie d'amours, Libre Expression, 1993; Bonjour, Charles !, Libre Expression, 1994; Le Fleuve, Libre Expression, 1995; Ladicte Coste du Nort, Libre Expression, 1996; L'âge du bois, Stornoway, 1996, et Les Terres rompues, 1997, Libre Expression; Chère chair, Libre Expression, 1998.

Il publie en collectif, « Poèmes », dans Imagine, no 21, avril 1984; « Le temps d'une guerre », récit, dans Un été, un enfant, Québec/Amérique, 1990, et « L'Amour de moy », récit, dans Le Langage de l'amour, Musée de la civilisation, 1993.

Il a collaboré à nombre de publications et il est l'auteur de la chronique « Grandeur nature », dans le magazine Géo Plein Air.

Parmi les écrivains québécois contemporains, on dit de Jean O'Neil qu'il occupe une place relativement effacée, mais il apparaît comme l'un des plus efficaces.

Mise à jour

Depuis sa nomination, Jean O'Neil a publié aux éditions Libre Expression Les Montérégiennes (1999), Hivers (1999), Les Escapades de Jean O'Neil (2000), Le Livre des Prophètes (2000), Le Roman de Renart (2000), Entre Jean (2001), Les nouvelles escapades de Jean O'Neil (2004), Mon beau Far West (2005) et Une autre île d'Orléans (2006).

Il a aussi fait paraître Gilles Archambaul (Ciel d'images, 1998), Les Escaliers de Montréal (Hurtubise HMH, 1998), L'Île Saint-Hélène (Hurtubise HMH, 2001), Un œil de Chine sur le Québec (Hong Kong et Shangai, 2001), Les Couronnements de Montréal (Hurtubise HMH, 2002), Côtes du Nord (Les Publications du Québec, 2005) et Vues du fleuve : le Saint-Laurent et son pays (2006).

(Mis à jour en mai 2007)

Vidéo

Recherche dans le site