Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Charles-E. Rochette (1922 – 2000)

Chevalier (1993)

Né à Pointe-au-Pic de Charlevoix, le 20 janvier 1922, Charles-E. Rochette est gradué en génie de l'Université Laval.

Il débute sa carrière à La Malbaie, comme ingénieur municipal, avant d'y créer son propre bureau-conseil en 1953. Dix ans plus tard, il s'établit à Québec où il dirige sa propre firme d'ingénieurs et Les Laboratoires sanitaires de l'Est Inc. En 1967, il fonde l'entreprise qui allait devenir, 25 ans plus tard, l'une des plus importantes firmes d'experts-conseils au Québec.

Fondateur du Groupe conseil Roche, dont il est le président du conseil d'administration depuis 1980, qui compte aujourd'hui trente-six divisions et plus de 600 employés qui travaillent principalement au Québec et dans divers pays du monde. L'entreprise est aujourd'hui au troisième rang des firmes d'experts-conseils au Québec.

Charles-E. Rochette apporte un concours bénévole à de nombreuses institutions charitables, sociales, culturelles et sportives, tant au Québec que dans sa région natale de Charlevoix. Mentionnons la vice-présidence de la Ligue anti-tuberculeuse de Québec, depuis 1972, la présidence de la division industrielle de Centraide, pour l'Est du Québec, en 1982 et 1983, et la Société d'arthrite dont il est administrateur depuis 1983.

Fidèle à son Alma mater, il fut, de 1985 à 1987, vice-président, pour la région de l'Est, de la campagne de financement de l'Université Laval avant d'en être le président en 1988-1989. Il est également président du Fonds Roche, créé en 1984, pour venir en aide à des étudiants en génie à l'Université Laval.

Amateur d'art, il contribue à faire connaître les peintres québécois au pays et à l'étranger. Il fut notamment l'instigateur de l'Exposition de peintres québécois qui s'est tenue au Château Bagatelle à Paris en 1991. Il a présidé la campagne de financement de la Villa Bagatelle de Sillery en 1987 et est administrateur de la fondation de l'Opéra de Québec depuis 1983.

Il préside la Fondation du Centre hospitalier de La Malbaie depuis 1985 et la collecte pour la restauration de l'Église de Pointe-au-Pic en 1992. Membre du Conseil d'administration du Murray Bay Golf Club, il a aussi participé activement à toutes les campagnes qui ont marqué le développement socio-économique de Charlevoix au cours des trente dernières années.

En 1990, l'Association des Anciens de Charlevoix reconnaissait ses mérites en le désignant parmi Les Grands de Charlevoix. En 1992, la Chambre de commerce de Charlevoix-Est lui remettait le Méritas Excellence pour souligner son exceptionnelle contribution au développement de la région.

Vidéo

Recherche dans le site