Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Paule Daveluy (1919 – 2016)

Chevalière (1999)

Paule Daveluy était une romancière et une traductrice de romans (une quinzaine de titres traduits en anglais de 1978 à 1994) très primée, qui se démarquait dans le livre jeunesse.

Mme Daveluy naquit à Ville-Marie (Témiscamingue), en 1919, sous le nom de Cloutier. Elle fit ses études primaires et secondaires à Montréal, puis se spécialisa en service social à l'Institut Notre-Dame du Bon-Conseil. En 1969, elle se forma à la création littéraire et, l’année suivante, à l’édition, à l'Université de Montréal.

À partir de 1940, elle fut secrétaire du directeur commercial de la station radiophonique CKAC. Durant cinq ans, elle y composa les textes d'une émission quotidienne de quinze minutes : Sans tambour ni trompette.

En 1958, elle commença à publier des romans jeunesse. Son premier, L’été enchanté, a été suivi de trois autres, qui allaient former avec celui-ci la tétralogie Saisons de Rosanne : Drôle d’automne (1961), Cet hiver-là (1967) et Cher printemps (censé sortir en 1996, mais paru en 2006). Il y a eu aussi Sylvette chez les adultes (1962, remanié en 1992), Sylvette au temps bleu (1962, remanié en 1993), Une année du tonnerre (1977), Pas encore seize ans (1982), Un coq, un mur, un garçon (1983, d’abord publié dans Vidéo-Presse en 1980 et 1981), ainsi que Et la vie par devant (1984, d’abord publié dans Vidéo-Presse de janvier à juin 1983).

En 1961, Mme Daveluy cofonda les Éditions Jeunesse, maison témoignant d’un souci langagier hors du commun. Elle y pilota longtemps la collection Vent d'avril, lancée en 1962.

En 1977, aux Éditions Pierre Tisseyre, elle implanta la collection jeunesse Deux solitudes, consacrée aux traductions des meilleurs livres du Canada anglais; elle allait la diriger jusqu’en 1990. Plusieurs traductions y sont de son cru, notamment celle de la trilogie Emily of the New Moon.

De 1981 à 1986, elle fut sélectionneuse de livres de langue française pour la division canadienne de Scholastic.

De plus, au cours de sa carrière, Mme Daveluy fut collaboratrice pour des revues, des magazines et des journaux (Le bel âge, Châtelaine, Des livres et des jeunes, Madame au foyer, Vidéo-Presse, Le Devoir, La Patrie, La Presse).

Au reste, elle fonda, avec sa sœur Suzanne Rocher, l'organisme Communication-Jeunesse, dont elle fut la première présidente (1971-1973), et elle participa à la création de l'Association canadienne pour l'avancement de la littérature de jeunesse. Cette dernière, instituée en 1977, est venue soutenir la revue Des livres et des jeunes (lancée en 1978), au contenu panfrancophone, par opposition à la revue Lurelu (lancée en 1977) de Communications-Jeunesse, centrée sur le Canada.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018