Gouvernement du Québec. Retour à la page d'accueil.

Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Jean-Paul Riopelle (1923 – 2002)

Grand officier (1994)

Officier (1988)

Né à Montréal le 7 octobre 1923, Riopelle étudie à l'École des Beaux-Arts de Montréal, puis à l'École du Meuble en 1943-44. Il fréquente l'atelier de son professeur, Paul-Émile Borduas, se joint aux automatistes et expose pour la première fois en leur compagnie en 1946. La même année, il se rend à Paris et en Allemagne et participe avec Barbeau, Mousseau, Leduc et Gauvreau à l'exposition internationale des surréalistes à New York.

En 1948, il signe le manifeste Refus global avant de se fixer définitivement à Paris où il se taille une réputation internationale au début des années cinquante. Il revient cependant à intervalles réguliers au Canada et aux États-Unis et voyage dans les régions les plus éloignées de l'Europe.

Il reçoit une mention honorable à la Biennale de SaoPaulo en 1955, une mention au Prix international Guggenheim en 1958. Il représente le Canada à la Biennale de Venise de 1952 et y reçoit le prix Unesco. En 1973, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal lui décerne le prix Philippe-Hébert.

En plus de la peinture, Jean-Paul Riopelle a réalisé, depuis 1966, plusieurs lithographies publiées dans Derrière le miroir chez Maeght Éditeur, ainsi que plusieurs dessins de feuilles et d'animaux dont ses célèbres hiboux. Depuis le début des années soixante, il s'adonne également à la sculpture; il a réalisé plusieurs petits bronzes ainsi que des oeuvres monumentales. En 1976, il réalise La joute , composition sculpturale évoquant le jeu du drapeau et destinée au site olympique à Montréal.

Le nom de Jean-Paul Riopelle figure dans les grandes anthologies d'art moderne et ses oeuvres font partie d'importantes collections publiques et privées tant au Canada qu'à l'étranger.

Riopelle détient plusieurs doctorats honoris causa , le prix Paul-Émile Borduas 1981, le Grand Prix de la Ville de Paris 1985 et il est Compagnon de l'Ordre du Canada depuis 1975.

Ses oeuvres sont exposées dans toutes les grandes capitales du monde.

Depuis sa nomination à titre d'officier, il a tenu plusieurs expositions Terre et Feu au Musée d'art contemporain de Montréal, Hommage à Rosa Luxembourg, Parcours 1963-1993 au Musée d'Evreux en France.

Vidéo

Recherche dans le site

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019