Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Lionel Boulet (1919 – 1996)

Officier (1996)

Il est né à Québec le 29 juillet 1919. C'est à titre de professeur puis de directeur du Département de génie électrique de l'Université Laval, de 1947 à 1964, que l'ingénieur Lionel Boulet a donné un essor considérable aux études supérieures et à la recherche, contribuant ainsi à la formation d'étudiants et de chercheurs de haut calibre.

Entre 1964 et 1967, Hydro-Québec lui confie la responsabilité d'études débouchant sur la création de l'Institut de recherche en électricité du Québec (IREQ). Ces études ont permis de définir les objectifs, les orientations et l'organisation originale de l'Institut.

Fondateur et premier directeur de l'IREQ, à compter de sa création en 1967 jusqu'en 1984, il a su amalgamer les compétences de chercheurs québécois avec celles de chercheurs étrangers qu'il a attirés, faisant de cet institut un pôle mondial d'excellence en recherche appliquée, en développement et en essais dans les domaines de la production, du transport, de la distribution et de l'utilisation de l'électricité.

Grâce au dynamisme de Lionel Boulet, le rayonnement de l'IREQ s'est manifesté dans toutes les parties du monde, autant en Europe qu'en Asie et en Amérique latine, et a permis au Québec d'exporter son savoir-faire technologique dans tous les coins du monde, en collaboration avec les grandes firmes d'ingénierie québécoises.

Il a magistralement accompli cette tâche grâce à son esprit visionnaire. En effet, M. Boulet a donné au nouvel organisme une orientation axée non seulement sur le génie électrique, mais sur toute une variété de secteurs scientifiques tels que la physique, la mécanique, la chimie et l'informatique. Sous sa direction éclairée, les gestionnaires et les chercheurs ont exploré de nouvelles pistes de recherche, au grand bénéfice de l'entreprise comme du Québec dans son ensemble. En plus de mettre sur pied de grands laboratoires d'essais, M. Boulet a rassemblé des groupes de chercheurs et de techniciens dans des domaines aussi variés que la fusion nucléaire, la simulation de réseaux (à courant alternatif et continu), l'informatique appliquée à la gestion des réseaux de production et de transport, ainsi que l'électrochimie et la science des matériaux.

M. Boulet fait donc figure de pionnier, d'autant plus que son dynamisme a suscité la création d'autres organismes, venus se greffer à l'IREQ, notamment l'Institut national de la recherche scientifique (INRS) Énergie et Matériaux, l'Institut des matériaux industriels du Centre national de recherche du Canada (CNRC) et, plus récemment, le Laboratoire de la recherche en diversification énergétique, rattaché au laboratoire fédéral CANMET. Il a reçu plusieurs distinctions, dont cinq doctorats honoris causa et le premier Prix scientifique du Québec en 1969. Il a été nommé Officier de l'Ordre du Canada en 1975 et a reçu le prix Armand-Frappier en 1993.

Vidéo

Recherche dans le site