Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Gilles Langevin (1925 – 2018)

Officier (2001)

Professeur émérite de l’Université Laval, Gilles Langevin était un théologien jésuite passionné d’œcuménisme, qui avait fait du dialogue une modalité de la pratique de la théologie. En octobre 2000, ce religieux prit sa retraite à 75 ans, comme le veut la tradition de l’Église catholique. Pendant près de douze ans, il fut membre de la Commission théologique internationale. Il fut également longtemps directeur du Bureau de théologie de la Conférence des évêques catholiques du Canada.

M. Langevin naquit à Salaberry-de-Valleyfield en 1925. Il entra en noviciat dans la Compagnie de Jésus en 1945 et y fut ordonné prêtre en 1955. Licencié en philosophie des Facultés S. J. de Montréal (entité jésuite comportant deux facultés ecclésiastiques, à savoir une faculté de philosophie et une faculté de théologie), il reçut un doctorat en théologie de l’Université pontificale grégorienne en 1959.

L’année suivante, il se mit à enseigner la théologie aux Facultés S. J. de Montréal. Dix ans plus tard, il intégra le corps professoral de la Faculté de théologie de l’Université Laval, qu’il n’allait quitter qu’en 1995. Il contribua à inscrire durablement cette faculté dans la voie de la recherche active, notamment par sa propre production scientifique. Il rédigea une vingtaine d’ouvrages et publia, dans des revues spécialisées, de nombreux articles portant notamment sur la christologie, l’œcuménisme ainsi que les rapports entre culture et foi.

De 1970 à 2000, il fut directeur de Science et Esprit, revue quadrimestrielle bilingue de philosophie et de théologie à orientation scientifique. Dans cette fonction, il en fortifia la crédibilité et la notoriété, avant de participer à son comité scientifique jusqu’en 2018.

De 1979 à 1987, il fit partie du comité de théologie de l’Association des évêques du Québec. De 1986 à 1997, il appartint à la Commission théologique internationale (créée par Paul VI en 1969), où il fit deux mandats consécutifs. De 1993 à 1998, il fut consulteur (« théologien-conseil »), puis membre, au sein du Conseil pontifical de la culture (institué par Jean-Paul II en 1982). Jusqu’en 2001, il dirigea le Bureau de théologie de la Conférence des évêques catholiques du Canada.

Par ailleurs, il fut conseiller pour diverses émissions religieuses radiophoniques de la Société Radio-Canada, par exemple Jésus aujourd’hui, Les premiers chrétiens ainsi que Le christianisme et les cultures.

Vidéo

Recherche dans le site