Ordre national du Québec - Honneur au peuple du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte


Gabrielle B. Grimard (1922 – 2020)

Chevalière (1993)

Gabrielle B. Grimard a eu neuf enfants et deux conjoints, soit Joseph-Henri Grimard, en premières noces, puis Bertrand Bergeron. Elle a su admirablement concilier travail, famille et vie associative. Sur pas moins de six décennies, elle a assuré la bonne marche administrative de l’entreprise familiale. Quatre de ses fils en composaient l’équipe dirigeante, lors de son départ professionnel, et deux, au moment de son décès. Grâce à sa ténacité et à sa persistance, la société qu’elle a bâtie et fait grandir, à Chicoutimi (aujourd’hui Saguenay), est devenue le groupe Grimard, constitué de plusieurs divisions (électricité, automatisation, construction, télécommunications) et d’une filiale immobilière, Cidic, dont elle a été la vice-présidente dans les années 1990.

Mme Grimard vit le jour à Chicoutimi en 1922. Jeune, elle a fait des études commerciales qui l’ont préparée à la comptabilité et à la gestion.

En 1944, elle forma, avec son premier mari, alors électricien, le noyau de ce qui allait être Grimard Électrique en 1948. Une fois son mari devenu entrepreneur-électricien, elle a participé très étroMitement à l’administration de l’entreprise et à la gestion du personnel. Après le décès de ce dernier, survenu en 1978, Mme Grimard devint présidente-directrice générale. Pendant plus de quinze ans, l’entreprise, sous sa conduite, n’a pas cessé de se renforcer, avec des activités accrues dans la construction générale ainsi qu’une présence notable dans d’autres secteurs. Dans le milieu masculin assez misogyne qu’est le bâtiment, Mme Grimard a su montrer, avec force et détermination, sa capacité à gérer un chantier.

Bien présente dans sa collectivité, elle s’est fait connaître auprès de diverses organisations :

  • membre du conseil d’administration de la Commission de la santé et de la sécurité du travail et, par le fait même, de celui de l’Institut de recherche en santé et sécurité du travail (1982-1984);
  • vice-présidente de la Société d’expansion économique du Saguenay (1977-1987);
  • présidente de la Chambre de commerce régionale du Saguenay (1982-1984);
  • membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce de Chicoutimi (1977-1982);
  • vice-présidente du conseil d’administration de la Corporation de développement économique de Chicoutimi (1977-1986).

Elle a même fait partie du Conseil consultatif canadien de l’emploi et de l’immigration du Canada, nommée par Brian Mulroney pour un mandat qui s’est échelonné de 1986 à 1989.

Par ailleurs, dans les années 1970 et 1980, elle s’est beaucoup investie au sein de l’Association des femmes de carrière du Saguenay, dont elle a été vice-présidente et membre du conseil d’administration.

Vidéo

Recherche dans le site